4 min de lecture Présidentielle 2017

Résultat élection présidentielle 2017 : Macron-Le Pen, c'est le big bang en politique

REPLAY - La presse est d'accord ce 24 avril pour qualifier d'inédit le duel à venir Macron-Le Pen dont les projets de sociétés sont totalement différents.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Résultat élection présidentielle 2017 : Macron-Le Pen au second tour, c'est le big bang en politique Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

La terre a tremblé, le mot séisme est partout dans la presse ce matin. Et la terre a tellement tremblé qu'elle a coupé la France en deux. "Deux France que tout oppose", comme le titre Le Courrier de l'ouest, avec les deux visages d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen. "Le choc de deux France", pour Le Courrier Picard. Deux France résumées ainsi dans Libération : le social-libéralisme face au nationalisme, l'ouverture face à la fermeture,l'Europe unie face à la France seule.

Un tremblement de terre et des victimes collatérales... "La droite K.O", titre en une Le Figaro. La vraie surprise, c'est qu'il n'y en a pas, s'accordent à dire les éditorialistes. Il y en a quand même une, relève le site Slate, qui écrit : "La nuit où le vote FN est devenu normal". Souvenez vous, quand en 2002, le visage de Jean-Marie Le Pen s'était affiché sur les écrans de télévision... Sur les plateaux télévisés, les visages s'étaient figés. On sentait que, même dans les coulisses, c'était l'incompréhension générale. La stupeur, la trouille. Rien de tout cela hier soir. On est passé de la sidération à la banalité... Pire, on interrompait les invités en plateau pour un direct depuis le QG du FN à Hénin-Beaumont pour montrer les militants faire la chenille. 

Le FN au second tour, le nouveau normal ?

La présence du FN au second tour est-elle normale ? Au lendemain du 21 avril 2002, Libération mettait en une Jean-Marie Le Pen surmonté d'un énorme NON. Ce matin, le quotidien fait sa une avec Emmanuel Macron "à une marche de l'Élysée". Seul L'Humanité affiche sans ambiguïté sa position : une photo de Marine Le Pen  avec juste un mot : JAMAIS.

Il y a aussi Marianne qui sort un numéro spécial ce matin, avec en première ligne, une photo d'Emmanuel Macron : "LE rempart". Numéro spécial de Society également, qui met cote à cote deux bulletins de vote en une : "Marche ou Crève".
 

"Inédit", mot phare du 24 avril 2017

À lire aussi
OEIL-REPUBLIQUE_POP_795x530 RTL Originals
L’œil de la République : pour Alain Duhamel, François Fillon est "un iceberg"

Il barre la une de La Voix du Nord  et de Presse Océan. "Totalement inédit", titre même Le Parisien/Aujourd'hui en France, parce que les deux candidats qualifiés ne viennent ni des partis traditionnels ni des primaires. "Les électeurs ont choisi de tourner la page de la vie politique française telle qu'elle était structurée depuis le début de la Ve république", peut on lire dans Les Échos, qui parlent d'un grand saut dans le vide. "L'imperdable a été perdu, l'impensable s'est imposé, l'impossible est advenu" se désole Alexis Brézet dans Le Figaro qui imagine déjà dans deux semaines François Hollande remettre les clefs de l'Élysée à son ex-conseiller et ex-ministre. Il faudra un jour écrire l'histoire de ce hold-up politique du siècle
 
"Emmanuel Macron, un météore sous une bonne étoile", écrit La Croix qui raconte comment le candidat a fait de sa jeunesse un atout pour ringardiser les élus en place. "D'une certaine manière, résume Le Journal de la Haute-Marne, le gendre idéal a renversé la table". Dans le journal L'OpinionEmmanuel Macron est croqué par le dessinateur Kak, sous les traits du jeune Arthur dans Merlin L'Enchanteur, ce petit garçon qui parvient contre toute attente à tirer de son enclume l'épée qui le fera roi.

Le regard de la presse étrangère

Les deux visages d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen font la une de la presse internationale, Le Daily Mail londonien titre même ! "La nouvelle révolution française". The Guardian voit en Emmanuel macron  "le meilleur espoir d'un grand pays profondément troublé", mais juge que "la menace posée par l'extrême droite n'est pas éteinte". Le Financial Times voit déjà dans le second tour  le "couronnement" de leader d'En Marche ! En Allemagne, le Frankfurter Allgemeine Zeitung titre sur  "La France déchirée": "Plus de 40 % des Français ont voté pour des candidats à droite toute ou à gauche toute. La victoire de Macron est tellement étroite que lors des deux présidentielles précédentes, il ne serait pas arrivé au second tour". 
          
En Suisse, Le Temps mêle les deux visages d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen en une : "l'équation à deux inconnues", titre le journal qui espère la victoire de l'ancien ministre de l'Économie. "Ce jeune président de même pas 40 ans peut donner une nouvelle frontière à la France", écrit-on. Mais le quotidien estime qu'"avec le Front National, ce sont les descendants de la France collaborationniste et de l'Algérie française qui se trouvent aux portes du pouvoir".
             
Et puis en Australie, le Sydney Morning Herald ironise : "Ce premier tour est un tremblement de terre qui aboutira probablement à la victoire du candidat du statu quo. C'est aussi un triomphe pour l'extrême droite qui va montrer qu'elle est toujours fondamentalement incapable d'être élue! Faites confiance aux Français pour rendre les choses compliquées", écrit le journal australien. Comment lui donner tort ? On apprend dans Le Parisien ce matin le grand retour d'un nouveau jeu qui fait fureur dans les cours de récréation : le Rubik's cube. Quelque 900.000 exemplaires ont été vendus l'an passé, soit une hausse de 85 %. Il est né à la fin des années 1970, il mélange toutes les couleurs, c'est un casse tête pour tout le monde, voilà aussi une percée que les sondages auraient pu prédire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Élection présidentielle Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants