1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Rentrée scolaire : au Val-d'Ajol, parents et élèves boycottent la rentrée en signe de protestation
1 min de lecture

Rentrée scolaire : au Val-d'Ajol, parents et élèves boycottent la rentrée en signe de protestation

La commune a appris seulement 10 jours avant la rentrée que leur collège ne rouvrirait pas pour des questions de sécurité. Ils ont donc décidé de faire le collège buissonnier.

Des collégiens font le collège buissonnier
Des collégiens font le collège buissonnier
Crédit : Dimitri Rahmelow / RTL
Rentrée scolaire : au Val-d'Ajol, parents et élèves boycottent la rentrée en signe de protestation
00:01:31
Dimitri Rahmelow - édité par Charlène Slowik

Au Val-d'Ajol, dans les Vosges, on organise non pas l'école buissonnière mais le collège buissonnier. Dans la commune, les parents et les élèves ont appris il y a dix jours seulement que leur collège ne rouvrirait pas pour des questions de sécurité. Cela contraint certaines familles à effectuer de gros détours.

Trois bus étaient affrétés ce matin, vendredi 2 septembre, par le département pour transporter les élèves dans un établissement de l'autre côté de la montagne. Sur les 122 élèves attendus, seuls 16 sont montés à bord. Parmi les parents d'élèves se trouvait David, bien présent devant le collège avec son fils mais il ne l'a pas laissé monter dans le car. 

"C'est quoi ça ? C'est la chose qui va emmener dangereusement mes enfants à Plombières ? Ah non, hors de question", peste-t-il. "Le geste est vraiment symbolique, on fait une école devant la cour devant notre collège", poursuit-il. Christophe aide à l'installation de la classe sauvage. "Tables, chaises, tableaux, professeurs, dictée, problèmes... On part sur des cours assez classiques mais qui se passent forcément à l'extérieur du collège où on ne peut plus accéder maintenant", explique Christophe. 

Un élève détaille le contenu de cette dictée. Elle raconte "le collège qui ferme et que la population ajolaise nous aide". "C'est bizarre mais en même temps c'est bien parce que comme ça, on montre que nous, on veut pas aller au collège de Plombières", avoue une élève. 

En attendant la poursuite des discussions avec le département, une majorité de commerçants a décidé de baisser le rideau par crainte de voir leur activité s'effondrer.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire