1 min de lecture Études supérieures

Rentrée 2019 : les bourses universitaires revalorisées et les frais d'inscriptions gelés

Pour cette rentrée universitaire 2019, les bourses "sur critères sociaux" sont revalorisées de 1% et les frais d'inscription à l'université sont gelés.

Une vue de l'université de Tolbiac à Paris, le 11 avril 2018
Une vue de l'université de Tolbiac à Paris, le 11 avril 2018 Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Dès la rentrée universitaire de 2019, les bourses dispensées par les CROUS (centres régionaux des oeuvres universitaires et scolaires) vont augmenter de 1,1%, ce qui représentera 46 millions d'euros supplémentaires pour les étudiants boursiers, a annoncé sur RTL Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur. 

De plus, le ministère a annoncé dans un communiqué un "gel des frais d'inscription à l'université". Comme l'année dernière, les frais pour la licence s'élèveront à 170 euros, pour le master à 243 euros et pour le doctorat à 380 euros. "C'est l'État qui prend en charge le reste du coût réel de la scolarité des étudiants", a précisé le communiqué. 

En effet, selon le baromètre annuel de la fédération étudiante la Fage, le coût de la rentrée universitaire a augmenté de 1,96% par rapport à l'année dernière, notamment en raison de la forte hausse des "frais courants", comme le logement et l'alimentation. L'Unef, union nationale des étudiants de France, a également assuré que le coût de la vie universitaire était en augmentation de 2,8% cette année

Le ministère a rappelé que la dépense moyenne de l'État pour la scolarité des étudiants s'élevait à 31,4 milliards d'euros par an

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Études supérieures Bourses étudiantes Université
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants