1 min de lecture Environnement

Rénovation énergétique : "On ne se contentera pas de "demi-mesures", assure Orphelin

INVITÉ RTL - Mathieu Orphelin, député écologiste du Maine-et-Loire, s'exprime sur les annonces du gouvernement concernant les propositions de la convention citoyenne.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Rénovation énergétique : "On ne se contentera pas de "demi-mesures", assure Matthieu Orphelin Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP / POOL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud édité par Venantia Petillault

Avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet de premières mesures réglementaires inspirées des propositions de la convention citoyenne. Le gouvernement semble revenir en arrière avec notamment le retour du fret ferroviaire. Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire et co-président du groupe Écologie Démocratie Solidarité (et ancien membre du groupe La République en marche) à l'Assemblée nationale, salue ces annonces mais reste méfiant.

Le 14 juillet, Emmanuel Macron avait dit vouloir "re-développer massivement" le secteur ferroviaire. Une proposition que salue le député : "Cela fait trois ans qu'on le demande, trois ans que l'on dit qu'on n'est pas dans la bonne direction. Ce n'est pas suffisant pour s'assurer que notre pays se mette sur la bonne trajectoire de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. On ne se contentera pas de 'demi-annonces'Sur la rénovation énergétique tout cela ne concernera que 100.000 ou 200.000 passoires énergétiques sur les 7 millions que comptent notre pays. Il va falloir renforcer les aides aux particuliers et aux collectivités. Il y a eu trop peu d'investissements cette année. Il faut que le gouvernement s'engage à mettre le paquet sur les investissements sur le ferroviaire, pour les transports du quotidien et pour réouvrir les petites lignes par exemple."

Alors que Bruno Le Maire a déclaré que 30% du plan de relance sera consacré à la transition écologiste, le député là aussi reste sur ses gardes : "On ne se contentera pas de grandes annonces là encore. Il y a une attente très forte des citoyens qui vont accorder de plus en plus d'importance aux thèmes écologiques et climatiques", assure-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Transition énergétique Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants