1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Religions : pour la première fois, moins d’un Français sur deux dit croire en Dieu
2 min de lecture

Religions : pour la première fois, moins d’un Français sur deux dit croire en Dieu

SONDAGE - Selon un sondage IFOP, seuls 49% des Français disent croire en Dieu, ils étaient 56% en 2011 et 66% en 1947. Qui croit encore ou non et pourquoi ? RTL décrypte les réponses.

Un prêtre en train de prier dans une église (photo d'illustration).
Un prêtre en train de prier dans une église (photo d'illustration).
Crédit : Ye Aung THU / AFP
Pour la première fois, moins d'un Français sur deux dit croire en Dieu
00:59
Les Français de moins en moins croyants
02:40
Marie Guerrier - édité par Cassandre Jeannin

Ils étaient 66% en 1947, 56% il y a 10 ans... Aujourd'hui, seuls 49% des Français disent croire en Dieu, selon un sondage IFOP réalisé pour l'association des journalistes d'information sur les religions (AJIR). Pour la première fois, dans toutes les catégories d'âges, les non-croyants sont majoritaires, sauf chez les plus 65 ans.

Les femmes s'en remettent davantage à Dieu, elles croient encore majoritairement à 54% quand les hommes ne sont plus que 45%. Trois quarts des électeurs des Républicains disent croire en Dieu et 55% chez les socialistes. En revanche, pour tous les autres mouvements politiques c'est moins de la moitié. On tombe même à un tiers chez les partisans d'Europe Ecologie - Les Verts.

Autre enseignement de ce sondage, les Français ont de moins en moins de discussions autour de la religion. À la question "Vous arrive-t-il d'en parler en famille ?", 38% répondent oui, au lieu de 58% il y a 10 ans. Et avec des amis ? 29% seulement répondent favorablement contre 49% en 2009. Et avec des collègues ? Ils ne sont plus que 18% à aborder le sujet.

Les jeunes croient un peu plus en Dieu

Quant au rôle des religions dans la société, deux tiers des Français pensent encore qu'elles peuvent contribuer à transmettre des repères et des valeurs positives aux jeunes comme le respect de l'autre, la tolérance et la générosité.

À lire aussi

Quant aux raisons de ce déclin, il semble qu'on croit de moins en moins en Dieu parce que l'on s'identifie de moins en moins à une religion. La faute notamment aux prises de positions des cultes dans les débats de société. Cela a pu jouer un rôle de repoussoir vis-à-vis des croyants les moins convaincus. Du côté du catholicisme, les scandales de pédophilie et l'omerta qui a régné pendant longtemps au sein de l'Eglise à ce sujet ont éloigné certains croyants. 

Par ailleurs, les moins de 35 ans croient un peu plus en Dieu que les 35-64 ans. On observe en fait un regain de spiritualité chez les plus jeunes - moins épanouis dans la société de consommation. Ils se posent des questions sur les effets néfastes du progrès économique, sur la protection de la planète. L'autre raison majeure est le développement de l'Islam en France. Les jeunes musulmans sont globalement plus pratiquants que leurs parents.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/