1 min de lecture Social

Réforme des retraites : nouvelle journée de grèves et de manifestations mardi

Réunie ce vendredi à Paris, l'intersyndicale a appelé à une nouvelle journée de mobilisation contre le projet de réforme des retraites mardi 10 novembre.

Syndicats (illustration).
Syndicats (illustration). Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Charles Deluermoz et AFP

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit : ce vendredi 6 décembre, l'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-FSU et quatre organisations de jeunesse ont appelé à une nouvelle journée de grèves et de manifestations mardi contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, qui a mis au moins 800.000 personnes dans la rue jeudi.

"Rendez-vous tous dans la rue le 10 décembre pour une nouvelle journée interprofessionnelle", a déclaré Catherine Perret, secrétaire confédérale CGT, au sortir de la réunion de l'intersyndicale. Cette dernière "se réunira le mardi soir pour décider (de) la suite", a-t-elle précisé, émettant le souhait d'un parcours de manifestation parisienne d'Invalides à Denfert-Rochereau.

"Nous sommes déterminés, ce n'est pas un mouvement d'humeur de quelques jours", a de son côté lancé Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, première fédération chez les enseignants, profession particulièrement remontée. Eric Beynel, porte-parole de Solidaires, estime lui que "la mobilisation peut être supérieure mardi".

"Les salariés ne lâcheront rien"

"Il y a des AG (assemblées générales) partout en France. Dans les transports, ce week-end, les salariés ne lâcheront rien. La balle est dans le camp du gouvernement", a aussi déclaré Catherine Perret. "Ils (le gouvernement, ndlr) n'ont pas mesuré l'ampleur du mouvement social", a-t-elle ajouté.

À lire aussi
Un immeuble HLM (illustration). logement
Logement social : êtes-vous éligible en 2020 ?

Vendredi matin, la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn a annoncé qu'elle recevrait lundi avec le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye tous les partenaires sociaux, avant que le Premier ministre ne rende ses arbitrages en "fin de semaine". Frédéric Souillot de Force ouvrière, qui accueillait l'intersyndicale dans ses locaux, a, lui, assuré n'avoir "reçu aucune information du gouvernement pour la réception lundi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Grève Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants