2 min de lecture Connecté

RATP : le ticket de métro et la carte Navigo disponibles sur smartphone

Il est désormais possible avec une application d'utiliser son smartphone pour passer les portillons du métro. Une petite révolution technologique pour la RATP qui investit de plus en plus dans les start-up.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
RATP : le ticket de métro et la carte Navigo disponibles sur smartphone Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Esther Serrajordia

C'est une petite révolution technologique. À partir de ce mercredi 25 septembre, on va pouvoir utiliser son smartphone pour passer les portillons du métro. Plus besoin de ticket ni de carte navigo.

Environ 3 millions d'utilisateurs du métro parisien vont pouvoir télécharger l'application Navigo sur leur smartphone et pourront passer le portillon en présentant le smartphone à la borne, même s'il est déchargé. La RATP l'avait déjà testé il y a quelques mois. 8.000 franciliens ont joué les cobayes ces dernières semaines.

Attention, pour se faire, il faut avoir un smartphone Samsung de dernière génération ou un abonnement chez l'opérateur Orange parce qu'il faut que les informations comme le numéro de carte bancaire soient stockées dans la puce, ce que ne proposent pas tous les fabricants de portable. Il y a un absent de taille dans cette histoire : Apple, qui n'a pas encore accepté de signer un accord à la RATP. 

La fin du ticket de métro ?

C'est toutefois un symbole. C'est fin du ticket de métro, qui ne fêtera pas ses 120 ans. Il a été créé le 19 juillet 1900, en même temps que le métro. Une seule ligne à l'époque : Porte de Vincennes - Porte Maillot. 30.000 voyageurs. À l'époque, c'est la canicule de juillet 1900 qui a sauvé le métro puisqu'ils se sont réfugiés dans les boyaux de la capitale. Avant, ils avaient peur des rats dans les sous-sol. Aujourd'hui, le trafic est en hausse de 2% par an pour les voyageurs.

À lire aussi
Le OnePlus 7T est l'un des meilleurs compromis du moment Connecté
Nous avons testé le OnePlus 7T : un smartphone haut de gamme à prix agressif

Cette application fait bousculer la RATP dans le XXIème siècle. Cela fait un moment qu'on est en train de préparer la transition et l'avenir pour la RATP. Depuis 2017, la compagnie investit environ 30 millions dans des start-up avec une filiale RATP-capitale-innovation qui mise sur une ville intelligente et la mobilité. Autrement dit, la régie va proposer à son client toute une gamme de possibilité pour aller de chez lui à son travail en passant par des vélos, des places de parkings, des voitures, des bornes de recharge...

Deux avantages : on l'a vu avec la grève du 13 septembre dernier, la RATP proposait des offres alternatives avec des ristournes sur des sociétés dont elle est actionnaire. Le deuxième avantage, c'est préparer la fin du monopole qui se profile pour la RATP. 2024 : ouverture à la concurrence des bus. 2029 : les tramways. 2039 : les métros et RER. 

Le plus : une inquiétude pour les épargnants français

En une des Echos, l'assureur Generali tire le premier sur le rendement de l'assurance vie. Selon lui, il ne peut plus garantir le capital sur contrat en fond euro. 

La note : 5/20 aux GAFAM

Je traduis l'estimation de Mounir Mahjoubi qui reprend sa casquette de secrétaire d'état au numérique. Il estime que l'optimisation de Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft représentent un manque à gagner d'1 milliard d'euros pour le fisc. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Métro RATP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants