1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Qui sont les "pas lavés", ces militants anti-douche ?
3 min de lecture

Qui sont les "pas lavés", ces militants anti-douche ?

Ils veulent sauver la planète en consommant moins d'eau, protéger leur corps des savons et shampooings agressifs. Les "unwashed" seraient de plus en plus nombreux. Le magazine "Flush" s'est penché sur les motivations de ces descendants des hippies adeptes des cosmétiques bio.

Une femme prenant une douche (illustration)
Une femme prenant une douche (illustration)
Les "pas lavés", ces militants anti-douche
00:03:12
Isabelle Choquet

C'est une drôle de communauté, de plus en plus vaste : les "unwashed". En clair, les gens pas lavés, ceux qui considèrent que la douche, c’est ringard. Je ne vous parle pas des gros crados ou des super flemmards. Non, là il s’agit d’une vraie démarche réfléchie, avec un message. Mais lequel? Le magazine Flush a mené l’enquête.

Tout est parti d’un article du New York Times il y a une dizaine d’années. Dans ce papier, une Canadienne affirmait : “depuis l’avènement des voitures et des machines, nous n’avons jamais eu si peu besoin de nous laver et pourtant nous ne l’avons jamais autant fait”. Et quitte à passer pour une souillon, elle assumait de faire la grève du savon, en précisant qu’elle était toujours invitée à dîner, preuve qu’elle ne sent pas la crevette. 

Parce que c’est quand même ça le plus gros souci avec cette tendance: l’odeur. La canadienne a beau citer un vieil adage : “plus le bouc sent, plus la chèvre l’aime”, au 21e siècle, les émanations corporelles ne sont pas en odeur de sainteté. Rien ne doit transparaître, tout doit disparaitre écrit Flush, à grand renfort de gel douche, de déodorant et de parfums. 

240 litres d’eau par jour

Alors qu’est-ce qui motive les "unwashed" ? Eh bien d’abord, l’écologie. Il faut économiser l’eau. De fait, le CNRS a fait les comptes : un Parisien consomme environ 240 litres d’eau par jour, dont la moitié pour la douche et les toilettes. Dans ce domaine, nous sommes un peu au milieu du guet : aux États-Unis, c’est 600 litres par jour. 

À écouter aussi

Mais pour un agriculteur de Madagascar, c’est 10 litres par jour. En France, nous ne sommes que 57% à prendre une douche tous les jours, pour 24% d’entre nous un jour sur deux ça suffit. Ce que notre canadienne appelle “l’hygiène à la française”, et pour elle c’est ça le modèle à suivre. Notez que le plus simple serait sans doute de réduire la durée de la douche, actuellement c'est 9 minutes sous l'eau en moyenne, un peu longuet. 

Respect du microbiote

L’autre motivation des "pas lavés", c’est le respect de l’équilibre naturel du corps. On a découvert en 2012 que la moitié de nos cellules sont bactériennes. On parle de microbiote, de microflore. Un écosystème qui permet entre autres de protéger la peau. L’excès d’hygiène apparaît d’un coup comme une menace. De la même façon, on se méfie des déodorants pleins de sels d’aluminium. On craint moins les auréoles sous les bras que les cancers du sein. 

Pour remplacer la douche quotidienne, les dermatologues américains préconisent un lavage par zones, pour ne pas agresser l’épiderme. Et le mouvement gagne la France, on nous explique que notre peau n’est pas faite pour être décapée tous les jours. Le savon enlève les germes, mais aussi les huiles protectrices de la peau. 

Des visionnaires ?

Et un dermato canadien enfonce le clou: “concernant les germes, les bactéries, et toutes les choses qui peuvent causer des odeurs, 80% d’entre elles disparaîtront juste avec de l’eau”.
Sauf dans les zones sombres, chaudes et humides. Là, sans savon, on prend le risque de puer, de se gratter ou d’avoir des boutons. Le médecin reconnaît par ailleurs qu'aucune étude n'a prouvé les effets négatifs du surnettoyage. 

In fine, les "pas lavés" sont un peu des contestataires qui remettent en cause la société de consommation. Les descendants des hippies, en quelque sorte, mais des hippies qui achètent des cosmétiques probiotiques. On est loin de Woodstock. Les unwashed, sales mais visionnaires ?

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/