3 min de lecture Avortement

Propos du pape sur l'avortement : une communication "très violente" pour Alba Ventura

ÉDITO - Le pape François a indiqué, mercredi 10 octobre, qu'avoir recours à l'avortement était assimilable au recours à "un tueur à gages", lors d'un discours prononcé place Saint-Pierre au Vatican.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Aux yeux du pape "l'avortement est un assassinat", rappelle Alba Ventura Crédit Image : Alberto PIZZOLI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Ryad Ouslimani

Encore une phrase du pape François qui ne manquera pas de faire réagir. Mercredi 10 octobre, le souverain pontife a déclaré lors de son audience générale hebdomadaire, place Saint-Pierre à Rome, qu'avoir recours à l'avortement c'était comme "avoir recours à un tueur à gages". Ce n’est pas une maladresse du tout. 

Quand on cherche une image comme ça, ça veut dire que c’est préparé, c’est prémédité (si on veut rester dans le même registre). En plus, il sort de son texte, ce n’était pas écrit dans son discours. Donc il y a une volonté d’enfoncer le clou. Et de rappeler qu’à ses yeux, l’avortement est un assassinat.

Mais vous savez, cela a toujours été la position de l’Église. Jean Paul II ne disait pas autre chose, il disait que l’avortement "était un meurtre délibéré d’un être humain dans la phase initiale de son existence".

À lire aussi
Le pape François au Vatican, le 22 août 2018 religions
Le pape François compare l'avortement au recours à un "tueur à gages"

Un discours qui attise les extrêmes

Les mots sont forts. Et autant on peut ne pas être étonné que le pape François soit dans la lignée de ce que dit l’Église depuis toujours, autant utiliser le terme de "tueur à gages", c’est désigner à la vindicte non pas populaire mais extrémiste des gynéco, des infirmières, qui font leur métier. 

Encore une fois, que le Pape soit là pour dire la théorie, il est le chef de l’Église, le gardien de la doxa, il est dans son rôle. Il ne faut pas faire semblant de croire que François est devenu tellement cool et moderne qu’on va le retrouver à la gay pride ! 

Mais il n’est pas obligé d’aller jusqu’à une expression qui va attiser l’agressivité. Qui va nourrir les plus radicaux. Déjà sur la "psychiatrisation des homosexuels" ce n’était pas une bonne idée, même si certains avaient avancé que le Pape avait voulu parler de psychologie plutôt que de psychiatrie. Mais disons qu'avec les homosexuels il y a eu souvent la volonté de montrer qu’il n’était pas dans une position d’opposition.

"Personne ne se fait avorter par plaisir"

Là, sur l'avortement, il y a une communication qui est toute autre. Très violente, qui fait peut-être plaisir aux plus durs des catholiques. Sauf que l’Église n’a pas besoin de ce genre de punchlines, phrases choc ou de coups de tonnerre supplémentaires avec toutes les affaires de pédophilie auxquelles elle est confrontée. Ce n’est vraiment pas une bonne idée de communiquer de cette façon.

Surtout que, quelle est la réalité ? La réalité c’est que, même chez les catholiques, il y a des femmes qui se font avorter, qu’elles aillent le dimanche à l’église ou pas. Ça ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire pour limiter le nombre d’avortement. Moi qui suis une partisane de l’IVG, je pense qu’il faut arriver à en limiter le nombre, parce qu’il y a et j’en ai des exemples autour de moi, de l’inconscience ou de la mauvaise information parfois.

L’IVG ça doit rester quelque chose de sérieux. Ce n’est jamais neutre. Comme disait Simone Veil : "Personne ne se fait avorter par plaisir". C’est ce combat-là qu’il faut mener, pas avec des mots outranciers. Mais ça, ce n’est sans doute pas au Pape qu’il faut le demander. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Avortement Pape François Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795138963
Propos du pape sur l'avortement : une communication "très violente" pour Alba Ventura
Propos du pape sur l'avortement : une communication "très violente" pour Alba Ventura
ÉDITO - Le pape François a indiqué, mercredi 10 octobre, qu'avoir recours à l'avortement était assimilable au recours à "un tueur à gages", lors d'un discours prononcé place Saint-Pierre au Vatican.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/propos-du-pape-sur-l-avortement-une-communication-tres-violente-pour-alba-ventura-7795138963
2018-10-11 10:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FlvjyMTSqyPktmYfkEkTmQ/330v220-2/online/image/2018/1011/7795140812_le-pape-francois-faisant-un-discours-au-vatican-le-10-octobre-2018.jpg