1 min de lecture IVG

IVG : le pape François "peut être d’une brutalité extrême", estime Duhamel

ÉDITO - Lors d’une audience place Saint-Pierre le pape François a comparé l’IVG au recours à "un tueur à gages", suscitant une vive polémique à travers le monde.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Lors d'une audience place Saint-Pierre, le pape François a comparé l'IVG au recours à "un tueur à gages". Crédit Image : VINCENZO PINTO / AFP | Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date : La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel et Paul Véronique

Les propos du pape François sur l’IVG suscitent la polémique. Cela confirme que l’infaillibilité pontificale n’existe pas. Le pape François, c’est un drôle de personnage : il est à la fois bienveillant et violent. Il est quelquefois doux, et quelquefois d’une dureté absolue.

C’est un multirécidiviste. Il parle aujourd’hui de tueur à gages, mais il avait déjà fait une comparaison extrêmement choquante avec le nazisme. Il avait aussi parlé de procédés de la mafia. Il peut donc être d’une brutalité extrême, alors qu’il est humain et donne un sentiment d’ouverture.

Le pape étant ce qu’il est, il est tout à fait naturel qu’il prenne position sur ce type de sujets. Il y a une part d’explication, dans le fait qu’il est Argentin, et qu’en Argentine il se bat contre l’avortement. Mais ce n’est évidemment pas une excuse, et la façon dont il traite les femmes chaque année est d’une cruauté extrême. Donc ça ne correspond pas à un pontificat franciscain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
IVG Pape François Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants