1 min de lecture Auto

Prime à la conversion : le durcissement des conditions va entrer en vigueur

À compter du 1er aout, ce dispositif d'aide pour changer de voiture et s'offrir un véhicule moins polluant va être restreint. Le montant de la prime sera réduit et certains véhicules trop chers n'en bénéficieront plus.

>
Prime à la conversion : le durcissement des conditions Crédit Image : Ina Fassbender / dpa / AFP / M6 / Melchior Hintzy | Crédit Média : RTL / M6 Melchior Hintzy | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

C'est un changement de règles qui passe mal. À partir du 1er août, la prime à la conversion qui permettait de se séparer de sa voiture pour un modèle moins polluant, est revue à la baisse. L'État a décidé de durcir les critères.

Seront désormais éligibles les véhicules de moins de 60.000 euros. Elles devront émettre moins de 117g par km de CO2 contre 122 auparavant, mais surtout, le gouvernement exclut désormais de la prime les véhicules diesel d'occasion et les neufs immatriculés avant le 1er septembre 2019.
Jusqu'à présent, les véhicules d'occasion diesel représentaient 48% des ventes bénéficiant de la prime. Les professionnels de l'automobile, qui ont rencontré le gouvernement pour évoquer la prime dénoncent un coup dur, brutal

En cause, le succès de cette prime

Un coup de rabot que le gouvernement n'avait pas prévu mais la prime a séduit : en 2018, près de 250.000 Français ont bénéficié de cette prime. Coût pour l'Etat : 500.000 millions d'euros. Et cette année, en 6 mois, déjà 220.000 dossiers ont été déposés. Le gouvernement redoutait d'atteindre 450.000 primes sur 2019, pour un coût de 900 millions d'euros.

Désormais la prime favorisera les véhicules électriques, hybrides ou roulant au super-éthanol, plus chers à l'achat et trop sélectifs selon certains automobilistes.

À lire aussi
Une chaine de montage de voitures (illustration) économie
Emploi : le ralentissement du secteur automobile affecte toute l'économie

La prime à la conversion avait été renforcée, il y a quelques mois pour répondre à la colère des "gilets jaunes". Ces nouveaux critères devraient réduire de moitié le nombre de primes attribuées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Prime Aide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants