1 min de lecture Société

Pourquoi vous risquez encore de vous faire piquer par des moustiques

ÉCLAIRAGE - Les récentes températures, au-dessus des moyennes de saison, ont des conséquences dans la vie de tous les jours et permettent aux moustiques de proliférer encore davantage.

Un moustique qui s'apprête à piquer (illustration).
Un moustique qui s'apprête à piquer (illustration). Crédit : LODI FRANCK/SIPA
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Ne rangez pas tout de suite les répulsifs et autres prises... Malgré le mois d'octobre déjà bien entamé, les moustiques n'ont toujours pas disparu de la circulation contrairement aux années précédentes, où, l'été tout juste terminé, ils s'étaient envolés. 

Ainsi, selon le site vigilance moustiques, un tiers de la France est placé en alerte orange, ce qui signifie une prolifération inhabituelle pour la période dans le Sud-Ouest, la région Rhône-Alpes et le Sud-Est. Et ces trois régions ne sont pas les seules concernées avec une vigilance accrue dans certains départements de l'Est, de l'Ouest, de l'Île-de-France et du Nord.

Interrogé par Le Parisien, le créateur du site, Stéphane Robert évoque les récentes conditions météorologiques. "II faut dire que les moustiques ont profité d'un cocktail favorable avec de grosses chaleurs, ponctuées d'épisodes de pluie, qui ont permis à des générations de moustiques de proliférer", détaille-t-il dans les colonnes du Parisien.

Des températures en hausse

La météo actuelle est donc la principale raison de cette prolifération alors que les thermomètres affichent des températures au-dessus des moyennes de saison depuis plusieurs semaines. Comme l'explique le quotidien régional, les larves se développent idéalement lorsque le mercure avoisine les 23°C en journée et les 15°C la nuit. 

À lire aussi
Marlène Schiappa, à l'Assemblée nationale le 27 mars 2019 société
Affaire Mila : Marlène Schiappa défend l'adolescente menacée de mort

De plus, l'arrivée des premiers coups de froid ne suffit plus à délocaliser ces insectes qui, en ville notamment, trouvent suffisamment de sources de chaleur pour survivre et d'eau stagnante pour proliférer. La saison des moustiques devraient donc se rallonger au fur et à mesure des années...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Santé Moustiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants