1 min de lecture Littérature

Pourquoi n’y a-t-il pas de Prix Nobel de mathématiques ?

Les mathématiques ne font pas partie des disciplines récompensées par le célèbre Prix Nobel. Est-ce un "oubli" volontaire de la part du fondateur ?

Le buste du fondateur du prix Nobel, Alfred Nobel, avant la cérémonie des prix Nobel à la salle de concert de Stockholm, en Suède.
Le buste du fondateur du prix Nobel, Alfred Nobel, avant la cérémonie des prix Nobel à la salle de concert de Stockholm, en Suède. Crédit : Jonathan NACKSTRAND / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Les noms des lauréats des Prix Nobel 2020 seront connus ce mois-ci. L'institution, créée en 1901, récompensera comme chaque année des chercheurs, scientifiques et autres grands penseurs, ayant rendu de grands services à l'humanité dans les domaines suivants : la physique, la chimie, la médecine, la littérature et la paix. Mystérieusement, les mathématiques n'y figurent pas.

Est-ce volontaire de la part de l'instigateur, le célèbre chimiste et industriel suédois Alfred Nobel ? Car c'est cet homme, inventeur de la dynamite, qui, dans son testament de 1895, a souhaité léguer sa fortune aux bienfaiteurs de l'humanité dans ces cinq disciplines. Beaucoup d'autres, comme l'économie, les mathématiques, la philosophie ou encore l'informatique, sont récompensés par d'autres prix équivalents.

La "légende" dit qu'une histoire d'amour serait à l'origine de cet "oubli".

La légende d'un différend amoureux

On ne connait pas la véritable raison pour laquelle les mathématiques ne figurent pas parmi les disciplines récompensées par un Prix Nobel. En revanche, la légende veut que la compagne d'Alfred Nobel aurait eu une liaison avec un mathématicien : le suédois Gösta Mittag-Leffler.

À lire aussi
Donald Trump
Prix Nobel de la paix : comment sont proposés les noms des nommés ?

Mais le fait qu'Alfred Nobel ne se soit jamais marié remet en question cette théorie. Outre une éventuelle histoire de liaison amoureuse, Mittag-Leffler n'était pas en très bon terme avec le célèbre chimiste. Selon le site Sciences Claires, les deux hommes se sont très peu côtoyés. Un ami de Mittag-Leffler, le mathématicien canadien John Charles Fields, aurait affirmé qu'Alfred Nobel le détestait, d'où cette absence de reconnaissance.

C'est peut-être cette raison qui a poussé le mathématicien canadien a créer l'équivalent du "Prix Nobel de mathématiques", la fameuse médaille Fields.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Physique Sciences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants