1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Espace : des scientifiques détectent un trou noir 143 fois plus gros que le soleil
1 min de lecture

Espace : des scientifiques détectent un trou noir 143 fois plus gros que le soleil

VU DANS LA PRESSE - L’imposant trou noir est le résultat de la fusion de deux autres trous noirs géants. Le phénomène, datant de 7 milliards d'années, a pu être détecté grâce aux ondes gravitationnelles.

Vue d'artiste d'un trou noir
Vue d'artiste d'un trou noir
Crédit : AFP
Louis Chahuneau

C'est un signal lointain. Très lointain même. Un immense trou noir, baptisé GW190521, résultat de deux trous noirs géants, a été détecté par des scientifiques internationaux le 21 mai 2020. Le phénomène, 143 fois plus gros que notre soleil, s'est produit il y a 7 milliards d'années, mais a été découvert grâce à l'étude des ondes gravitationnelles, apprend-t-on dans deux articles publiés le 2 septembre dans Physical Review Letters et The Astrophysical Journal Letters.

Comme l'explique Le Monde, ce trou noir est 1,7 fois plus lourd que le plus gros trou noir identifié jusqu’à présent par cette récente technique de détection, décorée du prix Nobel de physique en 2017. 

À l'image des vagues dans la mer, Ligo et Virgo enregistrent les mouvements de l'espace-temps, contrairement aux autres instruments d'astronomie qui étudient les longueurs d'onde.

Deux capteurs qui collaborent

Comme le rappelle Le Monde, cette découverte est la troisième plus importante pour Ligo-Virgo. En 2016, les deux appareils avaient observé une spirale de trous noirs, puis vient l’identification d’un nouveau type de couple en fusion, deux étoiles à neutrons.

À écouter aussi

Ligo et Virgo sont deux appareils basés aux États-Unis pour le premier et en Italie pour le second. Depuis 2007, Virgo et Ligo (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) sont liés par un accord de collaboration incluant l'échange des données enregistrées par leurs capteurs. Selon les responsables des deux bases, les découvertes scientifiques via les ondes gravitationnelles devraient se multiplier lors des prochaines années, grâce au perfectionnement des machines.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/