1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pourquoi les laboratoires d'analyses médicales sont-ils en grève ?
1 min de lecture

Pourquoi les laboratoires d'analyses médicales sont-ils en grève ?

Les médecins biologistes haussent le ton face à la décision du gouvernement, qui prévoit de s'appuyer sur leurs bénéfices réalisés durant la crise sanitaire pour combler le déficit de la Sécu. Ce jeudi 1er décembre, 90 % des laboratoires étaient fermés.

Laboratoire (illustration)
Laboratoire (illustration)
Crédit : Jody Amiet / AFP
Pourquoi les laboratoires d'analyses médicales sont-ils en grève ?
00:01:27
Agathe Landais - édité par Joanna Wadel

Les médecins biologistes sont en grève ce jeudi 1er décembre, au moins jusqu'à dimanche. Les praticiens dénoncent la baisse des tarifs voulu par le gouvernement. Une réduction de plus d'un milliard d'euros sur quatre ans, qui correspond à une partie des bénéfices qu'ils auraient engrangés pendant la crise sanitaire, selon l'exécutif. 

C'est précisément là le point de désaccord. Ces médecins auraient engrangés plus de 7 milliards de bénéfices durant la pandémie grâce aux tests Covid. Le gouvernement estime donc qu'ils peuvent largement contribuer à l'effort de guerre pour combler un peu le déficit de la Sécurité sociale. Mais les laboratoires, eux, contestent ce chiffre. Ils disent n'avoir réalisé "que" 850 millions de bénéfices nets, si l'on déduit tous les investissements qu'ils ont été contraints de faire. Notamment embaucher, ou acheter du matériel

Selon François Blanchecotte, du syndicat des biologistes, ces économies que veut leur imposer le gouvernement forceraient des centaines de laboratoires à mettre la clef sous la porte : "On maintient aujourd'hui 4.200 laboratoires [...] les Français viennent chez nous. Demain, au moins 10% d'entre eux seront en capacité d'être fermés. Cela veut dire que le patient devra faire quelques dizaines de kilomètres pour aller trouver un laboratoire de proximité", explique ce dernier. 

Selon les biologistes, depuis jeudi matin, 90% des laboratoires sont fermés. Sans réponse du gouvernement, la mobilisation pourrait se poursuivre encore plusieurs semaines. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire