2 min de lecture Expression

Pourquoi "la vache qui rit" s'appelle-t-elle ainsi ?

Ce dimanche 17 mai, Jean-Baptiste Giraud nous explique d'où vient l'appellation "la vache qui rit", pour nommer le petit fromage triangulaire.

micro generique Questions au saut du lit Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
Questions au saut du lit du 17 mai 2020 Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Baptiste Giraud édité par Marie Gingault

Si les enfants peuvent être compliqués sur la nourriture, il y a bien une chose dont ils raffolent : la vache qui rit. Mais d'où vient cette appellation originale qui désigne un petit fromage triangulaire ?

Pour comprendre, il y a trois possibilités, à vous de trouver celle qui est juste : 

1) Après la Première Guerre mondiale, l’inventeur de la vache qui rit a choisi ce nom pour se moquer des walkyries, les célèbres guerrières de la mythologie germanique.

2) L’inventeur de la vache qui rit avait une vache dont le meuglement ressemblait à un rire, on venait de loin pour la voir et surtout l’entendre. Il en a fait un fromage.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Justin Trudeau, le 6 juin 2018 à Ottawa diplomatie
Caricatures : Trudeau s'est entretenu avec Macron après ses propos polémiques

3) L’emblème du fromage était une simple vache, c’est l’agence de publicité de la fromagerie Bel qui a eu l’idée de la faire rire, et d’en faire le nom du fromage.

Réponse : la solution est la première proposition. Et oui, la vache qui rit est bien née d’une plaisanterie de temps de guerre. Léon Bel, l’un des fils du fondateur de la fromagerie Bel, a fait son service dans l’intendance, lors de la Première Guerre mondiale. Un régiment dans lequel a servi quelqu’un de connu pour les amateurs de bande dessinée : Benjamin Rabier, qui n'est autre que le père de Gédéon, une série de livres pour enfants, devenu beaucoup plus tard un dessin animé.

La vache qui rit est désormais commercialisée dans 130 pays

Alors quand vous êtes militaire et dessinateur, on vous demande quoi ? De faire des dessins pour le régiment ! Et c’est exactement ce que Benjamin Rabier a fait : il a dessiné une vache qui rit appelée W-A-C-H-K-Y-R-I-E... Une lettre de différence et voilà la walkyrie ridiculisée.


Léon Bel va pousser des tas de chariots avec cet emblème pendant son service, tant et si bien qu’à son retour à la fromagerie familiale, quand on lui présente une nouvelle variété de fromage fondu, il se dit bon sang mais c’est bien sûr, appelons là "la vache qui rit".

Le succès fut immédiat et aujourd’hui, la vache qui rit est commercialisée dans 130 pays et son nom a été traduit en une vingtaine de langues. Les Américains raffolent de la “laughing cow” sans savoir que c’est un produit français !

Un petit conseil avant de se quitter : on fait quoi de la boîte de vache qui rit plutôt que de la jeter ?

Si vous avez encore les enfants sur les bras parce qu’ils n’ont pas repris l’école, les boîtes de vache qui rit font de super bases de bricolage. On en fait des tirelires, des boîtes à bonbons, des boites à peindre à offrir pour la fête des mères, qui arrive bientôt. On en fait même des tambourins... Idéal si on veut embêter les voisins qui font trop de bruit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Expression Insolite langue française
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants