1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Andromédides : comment observer cette pluie d'étoiles filantes ?
2 min de lecture

Andromédides : comment observer cette pluie d'étoiles filantes ?

ÉCLAIRAGE - Dans la nuit du samedi au dimanche 5 décembre, les Andromédides seront visibles dans le ciel depuis toute la France.

Pluie d'étoiles filantes dans le ciel de Moissac le 28 juillet 2016
Pluie d'étoiles filantes dans le ciel de Moissac le 28 juillet 2016
Crédit : CC / stibou5 / Flickr
Nicolas Barreiro

Le mois de décembre réserve plusieurs surprises aux amateurs d'astronomie, à condition qu'ils ne craignent pas le froid hivernal. Dans la nuit du samedi au dimanche 5 décembre, vous pouvez assister au pic des Andromédides, une pluie d'étoiles filantes annuelle visible depuis la France. 

Il ne s'agit pas du plus grand spectacle de l'année, ni même du mois, mais avec la vingtaine d'étoiles observables par heure les Andromédides vous donneront un avant-goût des Géminides dont le pic se produira dans la nuit du 13 au 14 décembre. Les Andromédides ont d'ailleurs l'avantage cette année de se dérouler la veille d'une nouvelle Lune, aucune chance que cette dernière ne vienne gâcher le spectacle.

Contrairement aux autres pluies des météores, celle-ci se démarque car "elle vient de la comète Biela, qui s'est désintégrée et s'est complètement perdue au XIXe siècle", nous explique Jérémie Vaubaillon, astronome à l'IMCCE au sein de l'observatoire de Paris, joint par RTL.fr. "On a des Andromédides tous les ans, mais pour avoir un beau spectacle digne des Perséides c'est beaucoup plus rare. Il faut que le jeu des perturbations planétaires fasse que la Terre rentre dans un nuage vraiment dense", poursuit-il.  

Quelques conseils pour observer les Andromédides

Si vous souhaitez observer l'une des dernières pluies d'étoiles filantes de l'année, vous devez être prêt à braver le froid. "Comme on est en décembre, il faut s'installer confortablement et penser à bien se protéger le corps, surtout les pieds et les mains car en général quand on observe on ne bouge pas beaucoup", conseille Jérémie Vaubaillon. 

À lire aussi

Il est fortement recommandé de s'éloigner le plus possible de toute source de lumière. "À une heure de Paris, c'est le minimum. Il faut vraiment aller en campagne", assure l'astronome. Des cartes réalisées par l'Association d'astronomie d'Île-de-France permettent de repérer les sites les plus propices à l'observation à travers le pays.

Pour profiter au maximum de cette pluie d'astéroïdes, il est plutôt recommandé de se lever tôt, aux alentours de 4h du matin, pour observer les étoiles filantes qui seront visibles jusqu'au lever du soleil. Enfin, "profitez du spectacle et de préférence en groupe, c'est beaucoup plus sympa et soyez patient", recommande Jérémie Vaubaillon.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/