2 min de lecture Justice

Petits meurtres en famille : L'affaire Benbara, la vengeance d'un clan.

PODCAST – Les dossiers que nous allons découvrir ensemble cette semaine dans "L’heure du Crime", sont dignes des meilleurs romans d’Agatha Christie ! On pourrait les intituler “Petits meurtres en famille”. Dans ce podcast, retrouvez l'histoire de l'assassinat de Mr Benbara. Le 29 janvier, un cadavre est découvert dans le coffre d’une voiture garée, en plein Paris, avenue Hoche, à deux pas des Champs-Élysées.

Jean-Alphonse Richard L'heure du Crime Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
L'affaire Benbara, la vengeance d'un clan. Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel

Les dossiers que nous allons découvrir ensemble cette semaine dans "L’heure du Crime", sont dignes des meilleurs romans d’Agatha Christie ! On pourrait les intituler “Petits meurtres en famille”. En effet, il arrive que les enquêtes policières impliquent, souvent à juste titre, des proches de la victime, compagnes ou compagnons, et même des très proches...par exemple sa propre famille !

C’est le cas de l’affaire Benbara qui nous emmène au mois de janvier de l’année 2003. Le 29 janvier, un cadavre est découvert dans le coffre d’une voiture garée, en plein Paris, avenue Hoche, à deux pas des Champs-Élysées. Le véhicule appartient à un député du FNL algérien, monsieur Abdelkamal Benbara. Cet homme avait subitement disparu depuis le 9 janvier précédent. C’est lui qui a été assassiné et que l’on retrouve dans le coffre, dans un état de décomposition avancé. Le visage est tuméfié. Il a le larynx écrasé. Ses pieds sont liés. Les enquêteurs de la Brigade criminelle envisagent toutes les hypothèses, de la disparition volontaire à l’enlèvement pour des mobiles politiques, comme dans l’affaire Ben Barka… 

Mais grâce à plusieurs longs cheveux noir retrouvé dans la main de la victime, les enquêteurs du 36 quai des Orfèvres vont résoudre le mystère en moins d’un mois. Et ils se trouvent alors plongés dans une tortueuse affaire de famille. La clé du mystère se trouvait dans la vie privée de Mr Benbara : il avait deux femmes, menait deux existences parallèles, possédait deux maisons et avait des enfants dans chaque foyer. Son quotidien était fait de mensonges, permanents et maladifs, qui lui ont sans doute été fatals...

Nos invités

Patricia Tourancheau, journaliste.
Joseph Cohen Sabban, avocat de la partie adverse. 

Soumettre une affaire

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Crime
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants