1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Parcoursup 2021 : les idées reçues sur les études littéraires
1 min de lecture

Parcoursup 2021 : les idées reçues sur les études littéraires

ÉCLAIRAGE - On fait le point sur les idées reçues sur la filière littéraire, longtemps considérée comme une impasse dans le monde professionnel.

Les idées reçues sur la filière littéraire
Les idées reçues sur la filière littéraire
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Parcoursup : les idées reçues sur les études littéraires
01:34
Marie Guerrier

Filière malmenée, souvent décriée, la voie littéraire est pourtant souvent synonyme de réussite et d’emploi. Dernier jour, ce jeudi 11 mars pour inscrire ses vœux dans la barrière orientation sur Parcoursup.
 
Il n’y a pas que les études scientifiques, de commerce, ou d’ingénieur, qui valent pour réussir une carrière en entreprise. Philosophie, histoire, lettres modernes et langues étrangères, autant de formations qui s’avèrent précieuses.
 
Les études littéraires ne sont pas des impasses, c’est le message de Pierre-Henri Tavoillot, professeur de philosophie à Sorbonne Université. "On peut dire aux étudiants : ne vous inquiétez pas, faîtes votre passion, travaillez les textes, travaillez la philosophie, l’histoire, l’archéologie, n’hésitez pas, car les passerelles, les points existent si la formation est solide, après aucun problème d’emplois."

"Ils sont prêts pour conquérir le monde."

Il pilote le dispositif qui met en relation des étudiants en Master et des entreprises à la recherche de talents et de profils originaux. Avec un peu de tutorat ou d’alternance, les littéraires s’adaptent en général très vite au monde de l’entreprise. Cela fait partie des qualités qu’on leur reconnaît.

"Capacité de travailler en autonomie, capacité de s’exprimer, à l’écrit, à l’oral, et de synthétiser des informations complexes. Ils sont prêts pour conquérir le monde."

Et les débouchés sont variées, dans l’industrie, le commerce, le numérique pour donner du contenu, l’intelligence artificielle ou les projets de développement mêlent la technologie, l’éthique, le juridique. "Vous avez beaucoup d’étudiants qui se retrouvent dans un métier qu’ils ne connaissaient même pas." Plus de 80% des étudiants en lettres trouvent un travail dans les douze mois qui suivent leur diplôme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/