1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pâques : quel est l'impact écologique de la culture du cacao ?
2 min de lecture

Pâques : quel est l'impact écologique de la culture du cacao ?

Après avoir contribué à la déforestation pendant des années, des mesures ont été prises dans les plantations de cacao pour les rendre plus respectueuses de l'environnement.

Une plantation de cacao dans la vallée de l'Intag, en Equateur (image d'illustration).
Une plantation de cacao dans la vallée de l'Intag, en Equateur (image d'illustration).
Crédit : GODONG / ROBERT HARDING RF / ROBERTHARDING VIA AFP
Pâques : quel est l'impact écologique de la culture du cacao ?
00:04:56
Virginie Garin - édité par Florine Boukhelifa

En France, 15.000 tonnes de chocolat sont vendues à Pâques. Au moment d'aller chasser les œufs, il est intéressant de savoir d’où vient le cacao qui nous régale et son impact sur l’environnement. Pas question cependant de nous culpabiliser, mais plutôt de montrer les progrès de ces dernières années, car les fabricants font des efforts.

La culture du cacao était devenue une catastrophe écologique qui a contribué pendant des années à la déforestation. Alors qu'un cacaoyer pousse à l’ombre des grands arbres de forêts tropicales, les planteurs ont coupé tous les arbres pour en produire plus et cultiver leur cacaoyer comme du maïs. Des plantations immenses, à grand coups de pesticides.

Tout cela est cependant en train de changer, car dans ces plantations au soleil, dopés aux produits chimiques, les cacaoyers se sont épuisés après avoir beaucoup donné. En effet, il s'agit de monocultures, il n’y a rien d‘autre, alors quand un parasite arrive, tout est décimé. Les rendements ont commencé à baisser, donc les grandes marques se sont dit qu'il fallait cultiver autrement, de façon un peu plus durable.

Ces dernières ont alors mis en place des chartes pour demander aux planteurs de faire de l’agroforesterie, un mélange d’arbres, pour redonner de l’ombre et remettre de la biodiversité. Quand des oiseaux viennent manger les parasites, de l’humidité, moins de chimie et d’engrais sont nécessaires et vos arbres sont en meilleure santé.

Un secteur qui exploite toujours les enfants

À lire aussi

Les plantations sont donc plus respectueuses de la nature grâce à la pression des grandes marques. Des pays comme la Côte d’Ivoire se sont engagés à lutter contre la déforestation, ce qui permet d'aller dans le bon sens sur le plan écologique.

En revanche, cela reste un secteur où les gens sont très pauvres et pour lequel on parle de travail forcé des enfants. Sur une tablette de chocolat, un petit producteur reçoit des miettes. Sur ce sujet, on ne peut pas dire que les géants du chocolat aient vraiment fait progresser les choses. Les associations estiment qu’entre 300.000 et 1 million d’enfants travaillent dans les plantations au lieu d’aller à l’école.

Pour choisir du chocolat qui rémunère mieux les planteurs, se tourner vers les labels du commerce équitable est plutôt une bonne garantie. Max Havelaar, Fair Trade, éthiquable... Leur principe est de mieux payer les petits producteurs. De plus, une partie du prix du chocolat sert à financer des infrastructures pour les coopératives, pour les villages, pour une ligne de bus pour aller à l’école, un cabinet de dentiste, un hôpital. Tout est contrôlé sur place par des organismes indépendants.

Si cela vous interpelle, la liste des labels équitables et ce qu’ils veulent dire sont sur le site Commerce équitable France.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/