1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pamela Anderson alerte sur la captivité des animaux devant Marineland
2 min de lecture

Pamela Anderson alerte sur la captivité des animaux devant Marineland

L'actrice américaine lutte contre la captivité des animaux et dénonce donc les parcs animaliers qui y participent.

L'actrice Pamela Anderson manifeste devant le parc Marineland d'Antibes, mardi 22 août 2017.
L'actrice Pamela Anderson manifeste devant le parc Marineland d'Antibes, mardi 22 août 2017.
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Amélie James & AFP

"La captivité tue. Fermez Marineland". Pancarte en main, l'actrice Pamela Anderson a dénoncé la captivité des animaux du plus grand parc aquatique d'Europe, ce mardi 22 août. Une action symbolique dont le but est de décourager les citoyens à se rendre dans ce genre de parcs, "que ce soit à Marineland en France ou à Sea World aux États-Unis" a précisé à l'AFP l'actrice. 

Celle qui est également membre de l'association Peta (People for the ethical treatment of animals) a tenu à dénoncer les conditions de vie des animaux à l'heure où la captivité des cétacés gagne le débat public. Le 6 mai dernier, un arrêté interdisait la reproduction des dauphins et des orques en captivité. Celui-ci avait été vivement contesté par des parcs animaliers tels que Marineland qui dénonçaient "une atteinte au bien-être des animaux". 

Personne n’a envie de passer sa vie entière dans une baignoire.

Pamela Anderson

Le bien-être de ces êtres, c'est justement ce qui préoccupe Pamela Anderson, fervente défenseure des causes animales. "L'argument selon lequel les enfants apprennent des choses dans les parcs est faux, à l'heure des nouvelles technologies", a souligné l'actrice à l'AFP. Pour elle, il est intolérable que des animaux soient détenus. Elle lutte donc contre leur captivité et dénonce ainsi les parcs animaliers qui y participent. 

"Personne n’a envie de passer sa vie entière dans une baignoire. Et c’est exactement ce que Marineland inflige aux orques qui en sont prisonnières. Il est temps d’évoluer et de donner à ces animaux des conditions plus naturelles en les transférant dans des sanctuaires marins", confie-t-elle dans un communiqué publié par l'association Peta

Aux États-Unis puis en France

À écouter aussi

Depuis plusieurs années, Pamela Anderson s'engage dans la défense de la cause animale. Aux États-Unis, elle avait mené plusieurs actions dans le but d'ordonner la fermeture de Sea World, un parc animalier aquatique basé en Floride. Après avoir élu domicile en France, l'actrice n'en oublie pas moins ses engagements. "Maintenant que je vis en France, je veux continuer à être active dans le pays où je réside", a-t-elle précisé à l'AFP. 

Récemment, elle avait organisé le même type de happening devant les arênes de Nîmes, contre la corrida. Elle attend actuellement une réponse du maire de Nîmes à qui elle a demandé une rencontre à ce sujet.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/