1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. OUIGO : l'insalubrité des trains entre Lyon et Paris dénoncée par la CGT, la SNCF se défend
2 min de lecture

OUIGO : l'insalubrité des trains entre Lyon et Paris dénoncée par la CGT, la SNCF se défend

VU DANS LA PRESSE - La CGT dénonce des conditions de voyages inacceptables dans les OUIGO. La SNCF assure que "le sujet a été résolu".

Un train low-cost Ouigo de la SNCF, à la Gare de Lyon à Paris le 19 février 2013 (image d'illustration).
Un train low-cost Ouigo de la SNCF, à la Gare de Lyon à Paris le 19 février 2013 (image d'illustration).
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Charlène Slowik

Cafards, larves, toilettes hors service... La CGT-Cheminots de la gare Lyon-Perrache dénonce des conditions de voyage inadmissibles dans certains trains Ouigo. Plébiscité par les voyageurs pour le prix réduit de ces trains, il semble que la qualité du transport soit elle aussi réduite selon un communiqué de la CGT-Cheminot de la gare Lyon Perrache.

Le communiqué dénonçant les insalubrités a d'ailleurs été co-signé par leurs collègues de Bordeaux gare, Paris Montparnasse et Paris gare de Lyon, selon les informations de BFM. "La réalité à Ouigo, c'est que nous ne sommes plus en mesure aujourd'hui d'assurer des conditions de voyage décentes et de garantir des rames saines à nos voyageurs et, par extension, d'assurer des conditions de travail acceptables pour les cheminots concernés", peut-on lire dans le communiqué de presse.

De nombreux cheminots dénoncent en effet des conditions de travail inacceptables. À bords de certains trains des problèmes en lien avec des cafards, larves, toilettes hors service et climatisation en panne ont été rapportés. Tous les trains sont concernés mais particulièrement la rame 774 qui circule notamment entre Paris et Lyon Saint-Exupéry qui apparaît comme la plus problématique pour les cheminots.

"La rame concernée a été immobilisée", selon la SNCF

De son côté, la SNCF explique que la question a été résolue : "Des nuisibles ont été signalés en début d’été dans une voiture de l’une des rames OUIGO, un protocole de traitement curatif a immédiatement été initié (...) Ainsi, la rame concernée a été immobilisée dans un centre de maintenance durant une dizaine de jours fin juillet afin de permettre son traitement approfondi". La SNCF précise aussi que " l’ensemble des rames OUIGO suivent un protocole de prévention de l’émergence de nuisibles". 

À écouter aussi

Concernant d'autres défaillances comme la climatisation, la SNCF assure qu'il n’y a pas de "nombreuses" rames touchées. "En cas de défaillance éventuelle, chaque client est replacé dans la mesure des places disponibles dans une rame climatisée", précise-t-elle. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/