3 min de lecture Réseaux sociaux

"Orbiting" : quand l'ex qui vous a ghostée tourne autour de vous tel un satellite

La personne qui vous a ghostée ne cesse de regarder vos stories ? Pas de doute, vous êtes victime d'orbiting.

Quand vous êtes victime d'orbiting, votre ex tourne en orbite autour de vos réseaux sociaux sans jamais prendre la parole
Quand vous êtes victime d'orbiting, votre ex tourne en orbite autour de vos réseaux sociaux sans jamais prendre la parole Crédit : Unsplash/NASA
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Avec la montée en puissance des réseaux sociaux et applis de "dating", de nouveaux mots venus de l'anglais viennent expliquer comment nos rapports humains, et notamment amoureux, sont influencés par leur pratique. Focus sur "l'orbiting", un énième dérivé du "ghosting".

Vous maîtrisez la définition du "ghosting". Peut-être même en avez-vous été victime. Dans le cas basique du "ghosting", votre partenaire (ou la personne avec laquelle vous croyez être en couple), en guise de rupture, ne vous donne plus de nouvelles. Mais avec la merveilleuse invention que sont les réseaux sociaux, il existe un mot pour définir une pratique encore plus abjecte : "l'orbiting". 

Vous pouvez considérer être sujette à l'orbiting quand la personne qui vous a ghostée continue de regarder vos stories sur Instagram ou Snpachat, tel un silencieux satellite en orbite autour de votre vie. Le mot a été inventé par Anna Iovine dans un article qu'elle a écrit pour le site Man Repeller, publié en avril dernier. 

"Cela fait plus de deux mois que nous n'avons pas parlé et Tyler ne me fait pas que me suivre sur Instagram, il regarde aussi toutes mes stories. Ce n'est pas du ghosting. C'est de l'orbiting", affirme la journaliste avant de préciser que ce terme veut dire que la personne garde l'autre dans son orbite en étant "suffisamment proche pour se voir, mais pas assez pour échanger." 

Une torture mentale à ne pas prendre à la légère

À lire aussi
Karim Benzema, à Santiago Bernabeu , en mai 2018 réseaux sociaux
Arnaque : Karim Benzema met en garde contre de faux comptes Facebook

Lisa (ce prénom a été modifié), 30 ans, raconte à RTL Girls avoir subi cette pratique douteuse de la part non pas d'un mais de deux ex. Le premier, appelons-le Pierre, la trentaine, a coupé les ponts avec elle de façon un peu brutale après quatre mois de relation, raconte-t-elle. Il a préféré s'éloigner par message plutôt que de la confronter "dans la vraie vie". "Il refusait de me parler au téléphone mais il regardait toutes mes stories sur Instagram", s'énerve Lisa. 

Je l'ai pris comme de l'espionnage

Lisa, 30 ans
Partager la citation

Un jour, elle décide de l'attendre chez lui pour qu'il lui explique son soudain changement de comportement. Lisa en profite pour demander à Pierre pourquoi il ne veut pas lui parler alors qu'il continue de l'observer sur les réseaux sociaux. D'abord, le jeune homme nie son comportement. Il ne sait en fait pas qu'il suffit de faire glisser son écran sur Instagram pour découvrir qui regarde nos publications. Malgré cette information, Pierre a continué à observer son ancienne copine à distance jusqu'à ce que Lisa décide de le supprimer de tous ses réseaux. 

La trentenaire confie alors à RTL Girls à quel point elle s'est sentie mal d'être regardée ainsi. "Je l'ai pris comme de l'espionnage". Elle parle même de "torture mentale", "comme s'il voulait encore me conserver au cas où", avance-t-elle. 

Que signifie cet orbiting ?

Mais pourquoi donc une personne se mettrait de la sorte en orbite autour de quelqu'un d'autre ? L'article de Man Repeller avance qu'il s'agirait pour votre ex de vous dire, subtilement, qu'il ou elle souhaite rester en bon terme avec vous. Mouais. Doit-on lui ou la rappeler que c'est lui ou elle qui vous a ghostée ?

Autre hypothèse : la personne ne sait pas qu'Instagram et Snapchat vous permet de voir qui a regardé vos stories. Vous feriez peut-être bien de lui dire...

Enfin, estime Man Repeller, peut-être que votre ex veut tout simplement savoir ce qui se passe dans votre vie. Une sorte de FOMO, ce syndrome qui veut que l'ère des réseaux sociaux, où la vie de tous et de toutes est accessible en permanence, nous donne des crises d'angoisse à l'idée de louper les dernières nouvelles de nos "proches" sur Facebook, Twitter ou encore Instagram. 

Un conseil, si vous en avez marre : bloquez cette personne et orbiting il n'y aura plus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Couple Amour
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants