1 min de lecture Télévision

"On est en direct" : la société actuelle est une "tyrannie des minorités", juge Michel Onfray

Le philosophe Michel Onfray était l'invité de Laurent Ruquier sur France 2, samedi 6 mars. Il dénonce "la fin de l'universalisme".

Le philisophe Michel Onfray en 2012
Le philisophe Michel Onfray en 2012 Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Gaétan Trillat

Michel Onfray estime que la société actuelle est en "décadence" : pour illustrer son propos, il publie La nef des fous, un livre sous forme d'éphéméride qui retrace l'année 2020 et recense "chaque délire dont notre temps est capable", selon lui. Invité de Laurent Ruquier, sur le plateau de l'émission "On est en direct", samedi 6 mars, le philosophe a notamment dénoncé une "tyrannie des minorités" qu'il juge dangereuse.

Il est revenu par exemple sur le discours d'Aïssa Maïga, qui avait dénoncé la sous-représentation des minorités ethniques dans le cinéma français, lors de la cérémonie des Césars 2020. "Moi, je n'ai jamais affaire à des femmes, des blancs, des musulmans, des juifs... J'ai affaire à des êtres humains. (...) C'est la fin de l'universalisme, c'est terrible. On ne peut pas faire une communauté si chacun revendique sa subjectivité, sa couleur de peau, sa religion, on n'arrive pas à 'faire République' ".

Le créateur de la revue Front Populaire se dit "de gauche, socialiste libertaire" mais déplore qu'il y ait aujourd'hui un "catéchisme progressiste" auquel on serait forcé d'adhérer, "sur l'identité, sur le changement climatique", sous peine d'être assimilé "à un fasciste". "Le débat n'est plus possible, on se fait insulter. Pour moi, la gauche, c'est le débat, ce n'est pas l'interdiction", a-t-il dit, avant de conclure : "la dictature de l'émotion, c'est le refus de la raison".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Débat Philosophie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants