2 min de lecture Santé

Obésité : les personnes âgées au revenu faible sont parmi les plus touchées

INFOGRAPHIES - Une étude menée sur près de 30.000 personnes montre que l'obésité touche principalement les personnes de plus de 60 ans avec un très faible revenu mensuel.

L'obésité touche de plus en plus de personnes à travers le monde
L'obésité touche de plus en plus de personnes à travers le monde Crédit : AFP
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Nous sommes de plus en plus en surpoids et c'est notre santé qui est en jeu. Selon une étude du Bulletin épidémiologique hebdomadaire publiée ce mardi 25 octobre, la prévalence à l'obésité a augmenté de 76% en 1997 et 2012. L'étude a été pilotée par l'Inserm et l'Assurance maladie et menée sur près de 29.000 personnes.

Mais comment savoir si l'on est en surpoids ou obèse ? C'est l'indice de masse corporelle (IMC) qui le détermine. Si votre IMC se situe entre 25 et 30, vous êtes en surcharge pondérale. S'il est supérieur ou égal à 30, alors on parle d'obésité. Pour connaître votre indice de masse corporelle, il faut calculer le carré de votre taille en mètre et diviser le résultat par votre poids.

L'obésité est très dangereuse pour la santé. Elle favorise le développement des maladies cardiovasculaires, du diabète, de problèmes articulaires, des troubles respiratoires, de la dépression, des cancers du foie, de l'utérus ou encore du sein après la ménopause.

Un nouveau mode de calcul

L'étude montre que pour les 30-69 ans, il n'y a pas de différence significative entre les hommes (15,8%) et les femmes (15,6%) en France en ce qui concerne l'obésité. 

À lire aussi
Changement d'heure : quels appareils doivent être réglés dimanche 31 mars ? changement d'heure
Changement d'heure : quels sont les appareils à mettre à jour manuellement ?

En revanche, ce qui est nouveau dans cette étude, c'est que les chercheurs se sont détachés de l'indice de masse corporelle pour se concentrer essentiellement sur le tour de taille. On parle alors d'obésité abdominale. Et les statistiques sont nettement différentes. Pour les hommes, c'est le cas si le tour de taille est supérieur ou égal à 94 cm et 80 cm chez les femmes. Dans ce cas, l'obésité concerne 41,6% des hommes et 48,5% des femmes. "Ces données confirment l'importance de cette pathologie nutritionnelle en termes de santé publique", concluent les auteurs de l'étude. 

Les femmes de plus de 60 ans au faible revenu mensuel sont les plus touchées

Ce sont les plus de 60 ans qui présentent le taux d'obésité le plus élevé : 20,8% des hommes et 18,8% des femmes, contre 10,4% des hommes et 11,4% des femmes chez les 30-39 ans. Et moins l'on gagne d'argent, plus on est enclin à être obèse, si l'on en croit les résultats de cette étude. Chez les individus qui gagnent moins de 450 euros par mois, 30% sont obèses chez les femmes et 23% chez les hommes. Pour ceux dont le revenu est supérieur ou égal à 4.200 euros, seulement 7% des femmes sont obèses et 9% chez les hommes. 

En somme, si l'on compile ces données, il apparaît qu'une femme âgée de plus de 60 ans et au revenu très faible est davantage sujette à l'obésité. Cela s'explique notamment du fait de la difficulté d’accès des personnes les plus pauvres à accéder une alimentation saine et diversifiée ainsi qu’à des équipements sportifs qui favorisent l’activité physique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Obésité Seniors
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants