2 min de lecture Natation

Noyades : Un Français sur sept ne sait pas nager

REPLAY - Les sujets du jour : selon une étude publiée aujourd'hui par Santé Publique France, 1 Français sur 7 ne sait pas nager... A la Une également dans RTL Midi, l'image du Tour de France, et le haut-débit partout en France d'ici 2020.

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 18 juillet 2017 Crédit Image : DR | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
AFP et Vincent Parizot




Plus d’1 Français sur 7 ne sait pas nager, selon une étude de l’agence sanitaire Santé publique France. Une méconnaissance qui est à l’origine de nombreux accidents et noyades. Sont particulièrement concernés le 55-75 et les enfants en bas âge.

Plus d’un Français sur sept déclare ne pas savoir nager et cette incapacité est une des causes majeures de noyades, responsables de près de 500 décès accidentels chaque été en France, selon une étude publiée ce mardi. L’étude relève toutefois aussi les progrès accomplis en la matière.

D’une manière générale, plus les participants à l’étude sont jeunes, plus la proportion de personnes sachant nager est élevée, selon cette "première"¿estimation sur la capacité à nager de la population parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’agence sanitaire Santé publique France.
En 2016, 83,7% des 15-75 ans vivant en France métropolitaine déclaraient savoir nager contre 81,3¿% en 2010, une augmentation globale de 1,5 point «¿significative¿», notent les auteurs. «¿L’apprentissage de la nage à partir des années 1960, notamment en milieu scolaire, est probablement à l’origine de l’amélioration considérable de l’aptitude à la nage de la population, en particulier chez les femmes¿», selon eux.

Cependant, encore beaucoup des 55-75 ans ne savent pas nager, une tranche d’âge particulièrement concernée par les noyades, souligne le BEH, rappelant que l’apprentissage «¿peut se faire à tout âge¿».
Les 65 ans et plus n’étaient encore que 64,7% (56,8% en 2010) à savoir nager en 2016 contre 95% des 15-24 ans.

La rédaction vous recommande


Le gouvernement promet le haut-débit partout en France d'ici 2020.

Il se dit prêt à contribuer financièrement à l'extension du très haut débit à l'ensemble du territoire d'ici 2020, s'il se révèle nécessaire de compléter l'apport des opérateurs, a assuré mardi Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. "Nous avons mis les opérateurs déjà en face de leurs responsabilités, ils vont nous faire des propositions", a déclaré M. Mézard, interrogé sur LCI. "En fonction de l'ensemble de ces propositions, dans le cadre du grand plan d'investissement, l’État mettra les moyens nécessaires pour boucler le dossier (...) pour 2020".

À lire aussi
Le palais de justice d'Evreux, où a lieu le procès du maître-nageur justice
Eure : un ancien maître-nageur accusé de viols et attouchements sur 23 garçons

Le président Emmanuel Macron a promis hier, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat, une couverture de la France entière "en haut et très haut débit" d'ici "à la fin de l'année 2020", soit avec deux ans d'avance sur le plan de la précédente majorité.


Le haut-débit partout en France d'ici 2020, est-ce que c'est vraiment possible selon vous ? : RTL vous invite à répondre à la question du jour !

Le haut-débit partout en France d'ici 2020, est-ce que vous y croyez ?
Nombre de votes : 26 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Natation Noyades Vacances d'été
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants