3 min de lecture Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : le "oui" à l'aéroport l'emporte largement avec 55,17% des voix

Les habitants de Loire-Atlantique se sont majoritairement prononcés dimanche 26 juin en faveur du transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique vers le site de Notre-Dame-des-Landes.

Une partie du terrain de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, où doit être construit un nouvel aéroport.
Une partie du terrain de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, où doit être construit un nouvel aéroport. Crédit : GILLES LEROUX / AFP
Christophe Guirard et AFP

Le résultat est désormais définitif. Les habitants de Loire-Atlantique se sont majoritairement prononcés en faveur du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dimanche 26 juin, en votant à 55,17% en faveur du "oui". La participation s'établit à 51,08%. Le camp des partisans de l'aéroport, collectivités locales en tête, n'a pas tardé à réagir en appelant le gouvernement à "évacuer la Zad" ainsi qu'à engager les travaux de la future aérogare, destinée à remplacer l'aéroport de Nantes-Atlantique. Satisfait du résultat, François Hollande a assuré que le résultat du référendum sera "respecté". 

Jean-Marc Ayrault a salué ce "vote clair, sur un projet qui a fait l'objet de tant de contestation". "Maintenant que le résultat est là, que la participation est très significative et très forte et que le résultat est net, la moindre des choses est de respecter le vote des citoyens" a conclu le ministre des Affaires étrangères, partisan de longue date du projet et seul membre du gouvernement à avoir participé à la consultation de dimanche. Manuel Valls s'est lui aussi félicité de l'issue de cette consultation, qu'il qualifie d'"innovation démocratique". Le Premier ministre a mis en garde "les personnes qui occupent illégalement le site du nouvel aéroport", les enjoignant à quitter les lieux avant le début des travaux, prévus dès l'automne prochain. 

Consultation "fondamentalement biaisée"

Réunis dans la grange de la "Vache Rit", leur QG historique, plus d'une centaine de zadistes ont refusé de s'avouer vaincus. Le mot d'ordre : "ne rien lâcher". Des représentants du mouvement ont lu une déclaration commune, estimant que "comme l'avaient démontré les différentes composantes du mouvement, le cadre, le processus et le contenu de cette consultation étaient fondamentalement biaisés". Prévoyant un renforcement des "attaques du gouvernement et des pro-aéroport", les zadistes ont appelé "tous les soutiens et comités partout en France à se mobiliser et à redoubler de vigilance dans les semaines et les mois à venir". Rendez-vous a été pris lors du rassemblement d'été annuel contre le projet des 9 et 10 juillet.

À lire aussi
Le projet de NDDL abandonné Notre-Dame-des-Landes
NDDL : premières régularisations de projets d'occupants de la ZAD

967.500 électeurs de Loire-Atlantique devaient décider de l'avenir du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Ils devaient répondre par "oui" ou par "non" à la question : "Êtes-vous favorable au projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ?" Pour l'occasion, 1.051 bureaux de vote étaient ouverts dans l'ensemble du département. Si le "oui" l'emportait, ce projet, jugé "surdimensionné" par les experts, ne comportera finalement qu'"une seule piste" avait annoncé Ségolène Royal. Deux pistes avaient été envisagées à la base.


Les électeurs ont classé ainsi un dossier vieux de plus de 50 ans qui opposait élus et écologistes. En guise de protestation, des zadistes ont régulièrement occupé le site de Notre-Dame-des-Landes et de nombreux opposants au projet ont battu le pavé sur la route nationale 165, qui relie Nantes à Vannes. Le 27 février par exemple, ils étaient 10.000, selon la police, "plusieurs dizaines de milliers", selon les organisateurs, à défiler à vélos ou pancartes à la main. Pour le gouvernement, l'objectif de cette consultation, dont le coût est estimé à 1,2 million d'euros par le ministère de l'Intérieur, est de mettre un terme à ce conflit jusque-là sans issue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame-des-Landes Aéroport Nantes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783860967
Notre-Dame-des-Landes : le "oui" à l'aéroport l'emporte largement avec 55,17% des voix
Notre-Dame-des-Landes : le "oui" à l'aéroport l'emporte largement avec 55,17% des voix
Les habitants de Loire-Atlantique se sont majoritairement prononcés dimanche 26 juin en faveur du transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique vers le site de Notre-Dame-des-Landes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/notre-dame-des-landes-le-president-de-loire-atlantique-revendique-la-victoire-du-oui-a-l-aeroport-7783860967
2016-06-26 22:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pC64KzcUvu9Z-xkOafMbBw/330v220-2/online/image/2013/1223/7768202746_une-partie-du-terrain-de-notre-dame-des-landes-pres-de-nantes-ou-doit-etre-construit-un-nouvel-aeroport.jpg