1 min de lecture Société

Masques gratuits pour les étudiants : "L'État doit prendre ses responsabilités", dit la FAGE

INVITÉE RTL - Pour Orlane François, présidente de la FAGE, l'État doit venir épauler les universités pour qu'elles puissent fournir des masques gratuitement à leurs étudiants.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Masques gratuits pour les étudiants : "l'État doit prendre ses responsabilités" Crédit Image : RAYMOND ROIG / AFP | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Maeliss Innocenti

La rentrée universitaire de septembre se fera en présentiel. Le port du masque sera obligatoire si la distanciation physique ne peut pas être respectée et en toutes circonstances dans les bibliothèques. Pour les étudiants, il va donc falloir acheter des masques. Une dépense importante, qui vient s'ajouter à la hausse des frais de la vie courante, calculée à plus de 5% par la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE).

"Les masques, c'est environ 30 euros par mois. C'est une dépense très importante. On a fait une moyenne entre des masques chirurgicaux et des masques utilisables plusieurs fois pour être au plus proche de la réalité", explique Orlane François, présidente de la FAGE, sur RTL.

Les étudiants espèrent que des masques gratuits leur seront fournis. Mais aucune université n'a encore fait d'annonce en ce sens. "Des universités voudraient le faire mais avec quels moyens ? C'est aussi à l'État de prendre ses responsabilités et de venir compenser cette somme dans les universités, qui sont déjà en grande difficulté financière, et en difficulté pour juste accueillir correctement les étudiants. Ce n'est pas une poste qu'ils peuvent assumer seuls."

Il faut aussi fournir un nombre suffisant de masques pour que la mesure soit efficace. Et si les étudiants doivent les acheter eux-mêmes, ceux qui n'ont pas les moyens vont finir, selon Orlane François, par en porter "plus de quatre heures, "voire même plusieurs jours malheureusement" et "on va se retrouver avec des clusters importants dans les établissements".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Études supérieures Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants