2 min de lecture Pays de la Loire

Maine-et-Loire : malade, elle doit rembourser 9.000 euros à l'Assurance maladie

TÉMOIGNAGE - La caisse primaire d'Assurance maladie réclame près de 9.000 euros à une femme de 33 ans atteinte d'un cancer après un réexamen de son dossier.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Maine-et-Loire : malade, elle doit rembourser 9.000 euros à l'Assurance maladie Crédit Image : AFP / Archives, PHILIPPE HUGUEN | Crédit Média : Patrice Gabard | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrice Gabard édité par Paul Turban

C'est la double peine pour une femme de 33 ans atteinte d'un cancer dans le Maine-et-Loire. La caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM) lui réclame près de 9.000 euros, au motif qu'elle a mis fin à son congé parental par anticipation. Elle a trois enfants. Sa maladie est apparue en juillet dernier. Son mari, Fabien, est très en colère.


"Pendant le confinement, on a reçu un appel de la CPAM pour nous informer qu'après ré-étude du dossier, mon épouse n'était pas indemnisable et qu'il fallait qu'on rembourse toutes les indemnités journalières qu'elle a perçues depuis août, explique Fabien à RTL. On lui dit qu'elle a arrêté son congé parental par anticipation, donc qu'elle ne rentre pas dans les cases. C'est aberrant."

"Quand on apprend la nouvelle, c'est un petit peu le ciel qui nous tombe sur la tête, parce que déjà depuis le mois de juillet, elle ne touchait plus du tout d'indemnités, raconte-t-il. Son dossier a été réétudié, donc tout a été bloqué. Et puis, il y a un sentiment d'injustice. Ma femme n'a pas choisi d'avoir un cancer et là, on lui dit qu'elle n'est pas indemnisable parce qu'on a fait ce qu'on pensait être juste."

"Ça a été très difficile, selon Fabien. Les chimios ont été très lourdes. Elle était complètement épuisée par les traitements. Et maintenant, il va falloir que l'on mène un combat supplémentaire. Pour elle, c'est une montagne à gravir, donc elle n'est pas bien. On attend un peu plus d'humanité de la CPAM. On n'est pas des numéros."

À lire aussi
Le village des artisans d'art dans des maisons troglodytes à Truquant vacances en France
Idée vacances en France : le village de Turquant et ses maisons troglodytes

Aux dernières nouvelles, un médiateur de la CPAM d'Angers a pris contact avec la famille. La situation pourrait se dénouer dans les jours qui viennent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pays de la Loire Maladie Témoignage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants