1 min de lecture Faits divers

Maine-et-Loire : deux corps sans vie retrouvés dans une camionnette brûlée

VU DANS LA PRESSE - Samedi 16 mai, deux cadavres ont été retrouvés dans une camionnette dans le jardin d'une maison à Beaufort-en-Vallée. Le parquet de Saumur a pris en charge les investigations.

Les gendarmes sont intervenus au domicile de la dame à Brée-les-bains (illustration)
Les gendarmes sont intervenus au domicile de la dame à Brée-les-bains (illustration)
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

C'est une triste découverte pour les pompiers intervenus dans cette petite commune de 6.500 habitants. Ce samedi 16 mai, deux cadavres ont été retrouvés dans une camionnette stationnée dans le jardin d'une maison à Beaufort-en-Vallée, à l'est d'Angers (Maine-et-Loire). Le véhicule, aménagé en camping-car, a pris feu tôt le matin, pour une raison encore inconnue.

"Deux personnes, dont les sexes et les identités sont encore à déterminer, ainsi qu’un chien ont été retrouvées à l’intérieur", a déclaré Caroline Labbé, substitut du procureur de la République du tribunal de grande instance de Saumur. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'origine du drame pourrait être accidentelle

Selon la substitut du procureur, "une soirée avait eu lieu la veille, dans l’enceinte de la propriété où a été retrouvée la camionnette", rapporte Ouest-France. "Pour l’heure, nous ignorons si les victimes étaient propriétaires du véhicule", ajoute-t-elle. Les corps ont été transportés à l’Institut médico-légal d’Angers et les résultats des autopsies devraient être délivrés lundi 18 mai. L’enquête a été ouverte par le parquet de Saumur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Enquête Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants