2 min de lecture Débat

Macron "fait tout son possible et les Français lui en sont reconnaissants", plaide Roquette

DÉBAT - "Le gouvernement et Emmanuel Macron naviguent à vue, mais avec une forme de pragmatisme, qui satisfait les gens", a témoigné Guillaume Roquette, invité aux côtés de Nicolas Domenach.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Macron "fait tout son possible et les Français lui en sont reconnaissants", plaide Roquette Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Marie Gingault

Tandis que ce samedi 12 septembre sera marqué par le retour des "gilets jaunes", Guillaume Roquette, directeur du Figaro Magazine et Nicolas Domenach, chroniqueur politique au magazine Challenges, étaient les invités RTL de ce vendredi 11 septembre. Ils sont revenus sur la façon dont Emmanuel Macron a géré la crise.

Le président de la République qui n'est par ailleurs pas inquiet du retour des "gilets jaunes" et pour Guillaume Roquette, cela est justifié : "Il a raison, parce que les préoccupations des Français ont changé et elles sont aujourd'hui très largement liées évidemment à l'inquiétude sanitaire concernant l'épidémie", souligne le directeur du Figaro Magazine

"Les mesures qui ont déclenché le mouvement des "gilets jaunes" ont toutes été retirées. On ne parle plus de réforme des retraites et pour l'instant la situation sociale est 'sous contrôle' grâce à toutes les mesures qui ont été prises", rappelle Guillaume Roquette pour qui les "gilets jaunes" étaient "un mouvement non pas de temps de paix, mais un mouvement qui s'est déclenché dans un moment où la conjoncture permettait ce genre 'd'état d'âme' alors qu'aujourd'hui, la situation est différente". 

Il est seul à assumer une autorité qui est parfois, largement contestée.

Nicolas Domenach, chroniqueur politique chez Challenges.
Partager la citation

De son côté, Nicolas Domenach souligne la difficulté de la mission d'Emmanuel Macron, qui est tout de même bien classé dans les sondages d'opinion. "Il n'a personne en face, ce qui participe au climat difficile de la France. Il n'y a qu'un Président, qui prend des décisions parfois justes, parfois injustes, qui trouve les mots difficilement pendant cette épidémie. C'est vrai qu'il est seul au fond à assumer une autorité qui est parfois, largement contestée", admet le chroniqueur politique.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus en France : comment Macron s'est affranchi des scientifiques

Des propos auxquels s'accorde Guillaume Roquette : "Je pense que de un il est seul et de deux, il fait tout son possible et les Français lui en sont reconnaissants". "Bien sûr, il y a eu des flottements, notamment dans la gestion de cette crise sanitaire, mais on peut le comprendre. Déjà des professeurs de médecine qui sont à Bac +17 ne sont pas d'accord entre eux (...) donc le gouvernement et Emmanuel Macron naviguent à vue, mais avec une forme de pragmatisme, qui satisfait les gens", conclu le directeur du Figaro Magazine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Débat Crise Politique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants