1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mac Lesggy explique comment traiter les mauvaises herbes
2 min de lecture

Mac Lesggy explique comment traiter les mauvaises herbes

Pour se débarrasser de ces herbes envahissantes, il existe une solution simple et naturelle : le sel. Mais, parfois, le naturel pas forcément meilleur que le synthétique.

Des mauvaises herbes dans un sol sec (illustration)
Des mauvaises herbes dans un sol sec (illustration)
Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Mac Lesggy

Il arrive parfois que les écologistes jouent contre la nature, l'exemple est frappant avec le traitement des mauvaises herbes. Tout d'abord, il faut définir ce que l'on entend par écologie. C’est une science qui étudie les milieux naturels, et les rapports entre les espèces animales ou végétales qui y vivent. Elle étudie aussi ce qui se passe lorsque ces milieux sont perturbés, notamment par l’action de l’homme. 

Pas grand chose à voir avec l’écologie dont parle nos hommes politiques. Cela c’est l’écologie politique, une doctrine qui préconise de mettre la préservation des milieux naturels au centre de toute politique, ce qui semble à première vue, une intention louable. Le problème c’est que cette écologie politique a un peu déformé l’intention de la première écologie, l’écologie scientifique pour en retenir un message simple : si c’est naturel, "c’est bien", sinon ce n'est "pas bien" ! Mais ça ce n’est pas de la vraie écologie.

Sous la pression des écologistes politiques, on a, par exemple, interdit aux jardiniers l’usage des désherbants de synthèse, comme le glyphosate ou le 2-4 D. Raisonnement simple : ce ne sont pas des désherbants naturels, donc ils ne sont pas bons pour le milieu naturel donc on les supprime. 

Baisse des rendements

Du moins pour l’instant, pour les particuliers, pas pour les agriculteurs qui verraient considérablement le rendement de leurs cultures baisser s’ils ne pouvaient pas traiter les mauvaises herbes. Et moins de production agricole, en ce moment ce n’est pas une bonne idée. Mais donc depuis deux ans, les désherbants de synthèse ont disparu des jardineries !

À lire aussi

Les herbes bonnes ou mauvaises ça pousse au printemps, et ça envahit les allées, les terrasses, les trottoirs. Alors nos jardiniers ont cherché une solution. Il y a une qui marche très bien : le sel. Vous arrosez d’eau salée votre surface à désherber et cela tue tout. Le sel est également naturel.

Un remède trop efficace ?

Le problème est que le sel tue tout : les plantes, mais aussi la faune du sol, bactéries, vers de terre. Votre sol est stérilisé, plus rien n’y pousse. Et comme le sel ne se dégrade pas au fil du temps, il s’enfonce dans le sol, direction la nappe phréatique. Son effet à long terme est sans doute pire que celui d’un désherbant de synthèse qui lui se dégrade en quelques jours, préserve faune du sol et nappe phréatique.

Mais les désherbants interdits étaient-ils mauvais pour l’environnement et la santé ? Pour l’environnement non, l’emploi des anciens herbicides avait moins de conséquence que celui du sel, ou des désherbants à base d’acides que l’on trouve également aujourd’hui qui sont inefficaces, nécessitent des doses importantes et des passages fréquents. 

Pour la santé des utilisateurs, dans les conditions normales d’utilisation, le risque est très faible, si faible qu’on a jamais pu le mesurer exactement, au bout de près de 50 ans d’utilisation. Donc le remède soi-disant "écologique", passer aux désherbants dits "naturels" comme le sel ou les acides est pire que le mal : les désherbants de synthèse. Le naturel n’est pas forcément meilleur que le synthétique.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.