1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Luc Ferry : "Les accords de 1er tour, c’est à la limite de la trahison"
1 min de lecture

Luc Ferry : "Les accords de 1er tour, c’est à la limite de la trahison"

INVITÉ RTL - L'ancien ministre de l'Éducation et professeur de philosophie est l’invité du "Journal Inattendu" d'Ophélie Meunier ce samedi 8 mai 2021.

20210508_133235
20210508_133235
Le Journal Inattendu du 08 mai 2021
49:10
Le Journal Inattendu de Luc Ferry du 8 mai 2021
49:10
Ophélie Meunier

Le professeur de philosophie et ancien ministre de l’Education nationale, auteur également de près de 200 ouvrages vient de publier Les 7 écologies aux Editions de l’Observatoire. Selon lui, on ne peut plus dire aujourd’hui qu’il n’y a qu’une seule écologie, mais plutôt sept mouvements qui se battent pour sauver notre planète. 

Certains sont catastrophistes, Luc Ferry défend lui une vision beaucoup plus positive, celle de l’éco-modernisme. Une solution qui permet de protéger l’environnement tout en continuant d’être croissant et innovant.

Concernant la crise sanitaire que nous traversons, fervent défenseur de la stratégie "Zéro-Covid" qui a été notamment mise en place en Israël, l’ancien ministre s’explique : "La stratégie "Zéro-Covid" est aussi bien gagnante sur le plan économique que sur le plan sanitaire. On a choisi le "en même-temps" et c’est une immense erreur. Ça fait huit mois que je plaide pour la stratégie "Zéro-Covid". La grande erreur ça été de ne pas confiner dur en février".

Luc Ferry a également réagi à l’actualité politique, marquée notamment ces derniers jours par les mésententes au sein du parti Les Républicains. Homme de droite, il fustige l’accord passé entre le président LR de la région PACA Renaud Muselier et la République en Marche pour les prochaines régionales : "Les accords de 1er tour, c’est à la limite de la trahison… Ces petits accords minables ça décrédibilise la politique".

20210508_133246
20210508_133246
Crédit :
À lire aussi

Dans ce Journal Inattendu on a aussi découvert un Luc Ferry passionné de musique et très admiratif de la carrière de Thomas Dutronc, qu’il avait choisi comme invité. Thomas Dutronc, dont le dernier album "Frenchy" rappelle à quelle point la culture française est appréciée et enviée sur la scène internationale.

Pour finir, Luc Ferry a souhaité laisser un message à son amie "ma petite Sœur Emmanuelle". Athée, le professeur de philosophie lui a rappelé ce pari qu’ils avaient fait avant que la religieuse nous quitte : lui faire un signe depuis là-haut. Luc Ferry, un homme de conviction qui ne demande visiblement qu’à être convaincu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/