1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Loi de santé publique : vers la généralisation du tiers payant
3 min de lecture

Loi de santé publique : vers la généralisation du tiers payant

Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Une consultation chez un médecin à Godewaersvelde, le 23 septembre 2013 (illustration)
Une consultation chez un médecin à Godewaersvelde, le 23 septembre 2013 (illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
TIERS PAYANT, VOITURES ELECTRIQUES, DECONNECTER EN VACANCES
35:04

Loi de santé publique : vers la généralisation du tiers payant

Droit des malades, tabac, rénovation de l'hôpital: la future loi de santé publique doit être dévoilée demain dans ses grandes lignes par la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, mais dans un contexte d'économies, les marges de manoeuvre sont étroites. 
Décrite en 2013 par le Premier ministre de l'époque, Jean-Marc Ayrault, comme "une réforme structurelle du système de santé", cette loi doit reprendre les objectifs de la "stratégie nationale" du gouvernement: prévention, droit des patients et organisation des soins. 
Demain matin, Mme Touraine présentera l'essence de la future loi mais il faudra attendre la rentrée pour sa présentation formelle, et début 2015 pour son examen au Parlement. 
Pour l'heure, quelques mesures concrètes sont déjà connues, à commencer par la généralisation du tiers payant. Pour faciliter l'accès aux soins, le gouvernement souhaite qu'à partir de 2017, les Français n'aient plus à avancer d'argent lors d'une consultation chez le médecin. Invités du débat de RTL Midi : Claude Leicher, Président du syndicat MG France, 1er syndicat de médecins généralistes et Etienne Caniard, Président de la Mutualité Française.


La rédaction vous recommande

« Les Français et les vacances, connectés ou déconnectés ? »

A l'occasion du lancement du nouveau site RTL.fr , un sondage exclusif CSA pour RTL : « Les Français et les vacances, connectés ou déconnectés ? ». 
Si les vacances sont synonymes pour certains de coupure avec Internet, force est de constater qu'une nette majorité de Français restent connectés (76%) et parmi eux, près de la moitié se connectent fréquemment (47%), notamment chez les jeunes (65% pour les 18-24 ans).

Connexion fréquente ne signifie pas pour autant que les Français ne parviennent pas à décrocher du travail. Une très grande majorité surfent sur internet avant tout pour des raisons personnelles par exemple pour garder contact avec leurs proches (63%).  C'est également un moyen pour rester informé de l'actualité pour 44% des personnes interrogées.

À écouter aussi

Les motifs professionnels arrivent en dernière position loin derrière les autres propositions (17%)...

Internet a-t-il changé votre façon de travailler ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

La rédaction vous recommande

8ème jour de grève à la SNCF, amélioration du trafic

Les cheminots en grève depuis une semaine contre le projet de réforme ferroviaire ont désormais en ligne de mire les députés, qui poursuivent aujourd'hui l'examen du texte soumis à des centaines d'amendements, dont certains devraient apaiser les inquiétudes des syndicats.
La grève lancée le 10 juin au soir par la CGT-Cheminots et Sud-Rail engendrait encore aujourd'hui des perturbations, malgré un trafic encore en amélioration, selon les prévisions de l'entreprise.
L'examen du texte a débuté hier. 400 amendements ont été déposés, émanant de tous les groupes.
Le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier a appelé tous les députés à soutenir sa réforme pour "sauver et assurer financièrement la pérennité de ce qui est pour nous un modèle de service public ferroviaire national".
Selon les prévisions de la SNCF, l'amélioration devait "se poursuivre fortement" aujourd'hui, avec en moyenne sept trains sur dix sur les grandes lignes. En Bretagne, il redeviendra normal.  

La rédaction vous recommande

La loi sur la transition énergétique dévoilée aujourd'hui

Censé transformer la France en pays économe en énergies, notamment fossiles et nucléaire, le projet de loi sur la transition énergétique est enfin dévoilé aujourd'hui en conseil des ministres, après des mois de débats et d'intenses tractations jusqu'au dernier moment.
L'un des points les plus épineux est la gouvernance du nucléaire, les écologistes étant encore insatisfaits hier soir des dispositions d'un texte qui, selon eux, ne permettent pas à l'Etat de prendre les rênes de l'atome et piloter sa baisse progressive dans le mix énergétique.
Le texte, présenté par le président François Hollande comme "l'un des plus importants du quinquennat", comprend 80 articles traitant de la voiture électrique à la rénovation des bâtiments, en passant par la pollution de l'air ou encore le développement des énergies renouvelables.
Parmi les mesures phare: un "chèque énergie" pour les ménages les plus modestes, une obligation de rénovation énergétique en cas de travaux de ravalement ou de toiture, de nouvelles aides fiscales sous la forme de crédits d'impôt, ou encore l'ambition d'installer 7 millions de bornes de recharge pour  les véhicules électriques d'ici 2030.

La rédaction vous recommande


Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/