1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Lingerie : les marques françaises veulent "aider les femmes à être bien"
2 min de lecture

Lingerie : les marques françaises veulent "aider les femmes à être bien"

Un défilé a rendu hommage au savoir-faire et à l'innovation qui aident les femmes "à être bien dans leur peau", ce dimanche 20 janvier. à Paris.

Le défilé "Lingerie Rocks" avait lieu dimanche 20 janvier à Paris
Le défilé "Lingerie Rocks" avait lieu dimanche 20 janvier à Paris
Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
Le défilé "Lingerie Rocks" avait lieu dimanche 20 janvier à Paris
Un mannequin lors du défilé "Lingerie Rocks" à Paris le 20 janvier 2019
Des mannequins et danseuses ont porté les créations de grands noms et jeunes pousses de la lingerie française
Dans ce défilé, le confort prime sur tout
La lingerie française contraste avec Victoria's Secret aux États-Unis
"Notre but est d'aider les femmes à être bien" assure le président de Promincor - Lingerie française
Le défilé "Lingerie Rocks" avait lieu dimanche 20 janvier à Paris Crédits : Philippe LOPEZ / AFP
Un mannequin lors du défilé "Lingerie Rocks" à Paris le 20 janvier 2019 Crédits : Philippe LOPEZ / AFP
Des mannequins et danseuses ont porté les créations de grands noms et jeunes pousses de la lingerie française Crédits : Philippe LOPEZ / AFP
Dans ce défilé, le confort prime sur tout Crédits : Philippe LOPEZ / AFP
La lingerie française contraste avec Victoria's Secret aux États-Unis Crédits : Philippe LOPEZ / AFP
"Notre but est d'aider les femmes à être bien" assure le président de Promincor - Lingerie française Crédits : Philippe LOPEZ / AFP
1/1
Arièle Bonte & AFP

"Nous n'imposons aucun stéréotype, notre but est d'aider les femmes à être bien". Le président de Promincor - Lingerie française, Alain de Rodellec a donné le ton en ouverture du défilé "Lingerie Rocks" qui avait lieu ce dimanche 20 janvier dans la capitale française. 14 grands noms (tels que Passionata, Aubade, Chantelle...) et trois jeunes pousses françaises de la lingerie (Badines, Jolies Mômes et Henriette H) ont présenté leurs créations à travers quatre "tableaux" rythmés par un concert de rock et portées par des mannequins et des danseuses.

Premier constat de ce défilé : le confort prime sur tout. Exit le push-up et les strings et bonjour aux formes plus modernes en bralette ou en triangle, aux soutien-gorges sans armatures et aux culottes hautes et invisibles.

"Toutes les marques présentes au défilés ont un savoir faire qui habille les femmes du bonnet A au bonnet I. Toutes les femmes quelle que soit leur morphologie doivent se sentir belles, être bien dans leur corps, la lingerie les aide à se sentir à l'aise", a déclaré à l'AFP Karine Sfar, déléguée générale de la Fédération de la maille, de la lingerie et du balnéaire.

À regarder

Lingerie : les dessous made in France prennent le dessus
00:01:48

Un style qui contraste avec Victoria's Secret

Le style sobre et bon enfant du défilé parisien tranche avec celui de Victoria's Secret dont le show reste un événement planétaire, mais qui fait l'objet d'une polémique pour son choix de mannequins et sa représentation de la femme jugée par certains stéréotypée et pas en phase avec son époque.

À lire aussi

On est cependant loin de Savage x Fenty, la marque de lingerie de Rihanna qui avait fait défiler en septembre dernier des mannequins de toutes origines et morphologies parmi des top models tels que Gigi et Bella Hadid. 

Les marques françaises n'échappent pas non plus aux critiques. Ainsi, à la fin de l'année 2018, la marque Aubade a été pointée du doigt à cause de sa dernière campagne publicitaire placardée sur la devanture des Galeries Lafayettes. En cause ? "La femme Aubade" était réduite à une paire de fesses. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/