1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Périgueux : l'évasion rocambolesque de deux détenus
1 min de lecture

Les infos de 8h - Périgueux : l'évasion rocambolesque de deux détenus

Deux hommes sont parvenus à s'échapper de leur cellule vendredi, après avoir franchi de nombreux obstacles. Ils sont toujours recherchés.

Une prison (illustration).
Une prison (illustration).
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Le journal RTL de 8h du 28 février 2021
09:56
Le journal RTL de 8h du 28 février 2021
09:56
Aurélia Valarié - édité par Jérémy Billault

Une évasion comme on n'en voit que dans les films. Dans la nuit de vendredi à samedi, deux hommes connus pour des faits de grand banditisme et détenus à la prison de Périgueux, en Dordogne, ont réussi à s'évader de la maison d'arrêt en sciant les barreaux de leur cellule. 

Les deux hommes d'origine moldave partagent la même cellule. Pour s'évader, ils commencent par scier les barreaux de leur fenêtre, descendent à main nue le mur en pierre de leur bâtiment haut de 4 mètres. 

Plus loin, ils escaladent un nouveau mur pour atteindre la cour d'honneur et les vestiaires. C'est là qu'ils trouvent une fenêtre, forcent les barreaux et parviennent enfin à sortir du bâtiment. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux détenus se sont échappés entre 3 heures et 5 heures du matin, entre les deux rondes du gardien. Pour l'heure, aucune trace de ses évadés, les recherches se poursuivent.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Bondy. Deux hommes se sont présentés à la police après la mort d'Aymen, 15 ans, abattu dans un centre de loisir de la ville. Un différend les opposait à la victime depuis environ un an.

Covid-19. Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a une nouvelle fois insisté sur l'efficacité du couvre-feu dans le Journal du dimanche, estimant qu'il est encore possible d'échapper au confinement. Jean Castex, de son côté, a demandé aux préfets des 20 départements sous surveillance renforcée de multiplier les contrôles.

Birmanie. Près d'un mois après le coup d'État contre le gouvernement civil d'Aung San Suu Kyi, les policiers ont réprimé de nouveaux rassemblements de protestation contre les militaires au pouvoir. Trois personnes ont été tuées.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/