1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Immobilier : la Bretagne mobilisée contre la flambée des prix
1 min de lecture

Les infos de 8h - Immobilier : la Bretagne mobilisée contre la flambée des prix

Avec des résidences secondaires et des logements dédiés à la location de courte durée de plus en plus nombreux, certains Bretons ne parviennent plus à se loger.

La vieille ville de Saint-Malo en juillet 2020
La vieille ville de Saint-Malo en juillet 2020
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Le journal RTL de 8h du 20 novembre 2021
10:31
Les infos de 8h - Immobilier : la Bretagne mobilisée contre la flambée des prix
10:31
Mathilde Romagnan - édité par Florine Boukhelifa

Les logements se font de plus en plus rares sur le littoral. Une dizaine de rassemblements sont prévus samedi 20 novembre en Bretagne, notamment à Morlaix, Guingamp et Vannes pour protester contre le prix de l'immobilier. Face aux résidences secondaires et aux locations de courte durée, les tarifs ont explosé et certains locaux n'arrivent plus à se loger.

"Nous sommes partis du principe que, si nous ne faisions rien, certains quartiers pourraient être totalement vidés de leurs habitants à l'année au profit d'une occupation 100% touristique d'ici la fin de notre mandat", explique Jean-Virgile Crance, premier adjoint à la mairie de Saint-Malo, au micro de RTL. Ce dernier refuse que sa commune "devienne la Venise bretonne".


Si les résidents à l'année quittent finalement leur nid, "c'est tout l'écosystème global qui va être touché", prévient Jean-Virgile Crance. Celui-ci alerte notamment sur les conséquences que ce phénomène pourrait avoir "sur l'offre de services et sur les commerçants".

À écouter également dans ce journal

Présidentielle 2022 - En déplacement à Londres, Éric Zemmour a annoncé vendredi 19 novembre la tenue d'une réunion publique le 5 décembre prochain au Zénith de Paris. Il pourrait s'agir de son premier meeting de campagne.

À écouter aussi

Société - Face au mouvement social et aux actes de vandalisme, le préfet de Guadeloupe a annoncé vendredi 19 novembre l'instauration d'un couvre-feu entre 18 heures et 5 heures.

International - À Rotterdam, aux Pays-Bas, une manifestation contre le reconfinement partiel a tourné à "l'émeute" dans la soirée du vendredi 19 novembre. La police a procédé à des tirs de sommation pour disperser la foule, faisant plusieurs blessés.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/