1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Les infos de 7h30 - Fonderie de Bretagne : les salariés empêchent la tenue d'un CSE capital
1 min de lecture

Les infos de 7h30 - Fonderie de Bretagne : les salariés empêchent la tenue d'un CSE capital

Les 150 salariés de la Fonderie de Bretagne poursuivent leur combat pour leur usine. Le secrétaire général de la CGT de l'usine souligne qu'ils gardent encore espoir.

Un salarié devant la Fonderie de Bretagne, lundi 25 mai 2020
Un salarié devant la Fonderie de Bretagne, lundi 25 mai 2020
Crédit : Fred TANNEAU / AFP
Les infos de 7h30 - Fonderie de Bretagne : les salariés empêchent la tenue d'un CSE capital
05:36
Le journal RTL de 7h30 du 11 mai 2021
05:36
Patrice Gabard
Journaliste

Dans le Morbihan, les 150 salariés de la Fonderie de Bretagne ont réussi à empêcher hier la tenue d'un CSE qui devait acter la vente de leur usine. Cela fait trois semaines qu'ils sont mobilisés pour obtenir le maintien du site dans le groupe Renault et ils n'ont pas l'intention de lâcher.

"Il y a des gens qui sont au pouvoir, qui passent des messages sur la réindustrialisation, sur le fait d'arrêter la délocalisation, il est grand temps que ce soient des actes et plus des paroles", demande Maël Le Goff, secrétaire général de la CGT de l'usine. "Jusqu'au ministère de l'Économie, on a vu tout le monde, toutes les personnes qui pouvaient influencer le dossier et pour l'instant ça ne bouge pas".

"On sait par quoi il faut passer pour avoir un avenir et si on lâche on n'aura pas d'avenir", poursuit Maël Le Goff. "Nous, on n'a pas envie de mourir, donc on a toujours de l'espoir", conclut-il.

À écouter également dans ce journal

États-Unis - Les Américains s'apprêtent à faire face à une énorme invasion de cigales, des milliers de milliards de "Brood X" vont déferler sur la côte est américaine, elles sont bien heureusement inoffensives.

À lire aussi

Michel Fourniret - L'ogre des Ardennes est mort lundi après-midi, à l'âge de 79 ans, emportant dans sa tombe ses derniers secrets macabres. Il purgeait deux peines de prison à perpétuité.

Mort d'Arthur Noyer - Le procès de Nordahl Lelandais touche à sa fin. Le verdict doit tomber ce soir. L'accusé maintient sa version des faits : une bagarre qui aurait mal tourné, menant à la mort du jeune caporal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/