1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Livraisons de repas : "Ces plateformes embauchent sans prendre de responsabilités"
1 min de lecture

Livraisons de repas : "Ces plateformes embauchent sans prendre de responsabilités"

INVITÉ RTL - Jérôme Pimot, ancien livreur et co-fondateur du Collectif des Livreurs Autonomes de Paris, revient sur les conditions de travail dans ce métier, où "les plateformes se dédouanent de toute responsabilité".

Un livreur Uber Eats le 16 janvier 2021 à Toulouse.
Un livreur Uber Eats le 16 janvier 2021 à Toulouse.
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Livraisons de repas : "Ces plateformes embauchent sans prendre de responsabilités", dit le co-fondateur du CLAP
07:38
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier
Animateur

Les livreurs de repas sont invités ce lundi 10 mai à se rassembler à Paris après que deux d'entre eux ont été tués dans des accidents de la route la semaine dernière. Le premier est mort aux alentours de la porte de la Chapelle, dans la capitale, le second a perdu la vie dans l'agglomération de Rouen.

"C'est un métier dangereux", affirme Jérôme Pimot, ancien livreur à vélo chez Deliveroo, co-fondateur et porte-parole du Collectif des Livreurs Autonomes de Paris (CLAP), invité sur RTL ce 10 mai. "Les Belges ont fait des études, il y a 15 fois plus de chances d'accident dans ce métier par rapport aux autres (…) et ça va aller de pire en pire", poursuit-il.

Cette hausse du risque dans le métier n'est pas due aux livreurs eux-mêmes selon Jérôme Pimot, "toutes ces plateformes engagent à tour de bras sans aucune responsabilité, tout ça parce qu'elles font croire aux livreurs qu'ils sont indépendants, des autoentrepreneurs. À partir de là, les plateformes se dédouanent de toute responsabilité". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/