2 min de lecture Bataclan

Les infos de 7h30 - 13 novembre : impossible de "passer à autre chose" pour la mère d'une victime

RÉACTION - Quatre ans après les attaques du 13 novembre qui ont fait 131 morts et plus de 450 blessés à Paris et à Saint-Denis, la mère de Priscillia, qui a péri au Bataclan à l'âge de 35 ans, ne parvient pas à passer à "autre chose".

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - 13 novembre : impossible de "passer à autre chose" pour la mère d'une victime Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Romane Ganneval

Quatre ans jour pour jour après les attentats de Paris qui ont fait 131 morts, plusieurs cérémonies sont organisées ce mercredi 13 novembre, en présence de la ministre de la Justice et des familles des victimes. La mère de Priscillia, décédée à l'âge de 35 ans au Bataclan, témoigne au micro de RTL. 

"Comme chaque année, cette journée est très douloureuse, il va falloir se mettre une carapace pour ne pas s’effondrer. Il y a des personnes qui me disent que je devrais passer à autre chose, mais ce n’est pas possible, on vit avec", confie-t-elle. 

Mardi 12 novembre, à la veille des commémorations, le Conseil de Paris a voté la création d'un "jardin du souvenir"Différents lieux vont être proposés aux associations, 13 onze 15 et Life for Paris, avec l'accord des maires d'arrondissement concernés. Ce lieu ne sera pas seulement un lieu de souvenir, il sera aussi pédagogique : "L'idée de la mairie de Paris, c'est que des sorties scolaires puissent avoir lieu et qu'il puisse y avoir une parole en ce lieu qui explique les ravages du terrorisme et en quoi ça abîme la société". 

À écouter également dans ce journal

Travail de nuit - Alors que le gouvernement devait présenter ce mercredi 13 novembre une mesure pour assouplir les règles sur le travail de nuit pour les commerces alimentaires en Conseil des ministres. Emmanuel Macron préfère finalement temporiser et se donne six mois pour organiser une concertation sur ce dossier sensible. 

Patrick Balkany - L'ancien maire de Levallois-Perret ne pourra finalement pas sortir de prison ce mercredi. La "cagnotte" pour payer la caution de l'homme politique, lancée par ses proches, a permis de rassembler 10% de la somme fixée par la justice, soit près 50.000 euros. 

À lire aussi
Le palais de justice de l'île de la cité à Paris, accueil la cour d'assises spéciales, où s'est tenu la procès de Reda Hame Attentats à Paris
Procès de Reda Hame : le jihadiste condamné à 12 ans de réclusion criminelle

Féminicide - Un couple de quadragénaires retrouvés morts lundi 11 novembre vers 18h30, dans une maison de la Plaine-sur-Mer, en Loire-Atlantique. La femme portait des marques de strangulation et des blessures au thorax. Son mari, lui, a été retrouvé pendu. Il s'agit du 132e féminicide de l'année en France. La militante féministe Caroline de Haas demande maintenant à Emmanuel Macron de prendre la parole. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bataclan Attentat Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants