1 min de lecture Attentats à Paris

Attentats du 13 novembre : sur RTL, François Molins se souvient d'une "spirale infernale"

INVITÉ RTL - Celui qui était procureur de la République de Paris au soir des attentats a évoqué "l'angoisse" ressentie le 13 novembre 2015, avec l'impression "qu'on ne s'en sortirait jamais".

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
François Molins était l'invité de RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto et Léa Stassinet

La plupart des Français ont connu François Molins en 2015, lors de la terrible vague d'attentats qui a frappé la France. Il était alors procureur de la République de Paris, et menait les conférences de presse, minutieusement préparées, afin d'informer et de rassurer sans gêner les enquêteurs. 

Désormais procureur général près la Cour de cassation, il est revenu au micro de RTL sur cette soirée du 13 novembre 2015. Ce soir-là, il n'a "pas vraiment ressenti de la peur car on était dans l'action, c'était plutôt une angoisse. On était face à une sorte de spirale infernale, on avait l'impression que l'on n'en sortirait jamais. C'était très angoissant et déstabilisant", confie le magistrat.

Dans le documentaire Rendre justice, de Robert Salis (qui sort le 13 novembre en salles), François Molins raconte une scène de cette soirée du 13 novembre qu'il n'"oubliera jamais". "J'ai vu le corps d'une femme (une victime des attentats, ndlr) qui reposait, et dans son sac, un téléphone qui n'arrêtait pas de sonner. Tout ça dans le silence", explique-t-il.

Pour lui, les magistrats "ont le droit d'avoir des émotions. Le défi c'est d'arriver à les maîtriser, les garder pour soi, faire en sorte qu'elles ne perturbent pas notre travail", poursuit l'homme de justice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Bataclan François Molins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants