2 min de lecture Police

Les infos de 7h - Police : une note de la préfecture sur la tenue vestimentaire agace la profession

La préfecture de Paris a publié une note pour rappeler aux policiers les codes vestimentaires à respecter. Elle insiste sur la tenue vestimentaire des policières : pas de collants noirs ou fantaisie, pas de maquillage trop voyant, de coupe de cheveux excentrique...

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Police : une note de la préfecture sur la tenue vestimentaire agace la profession Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Chloé Richard-Le Bris

Les policiers n'avaient vraiment pas besoin de ça. La préfecture de Paris a diffusé une note le mois dernier pour leur rappeler les codes vestimentaires qu'ils doivent respecter. Quelques considérations sur la barbe pour les hommes, mais ce sont surtout les femmes qui sont visées : pas de collants noirs ou fantaisie, couleur chair uniquement, pas de maquillage trop voyant, de coupe de cheveux excentrique, pas de boucles d'oreilles pendentifs... Un rappel à l'ordre qui agace profondément.

Yvan Assioma, du syndicat Alliance Île-de-France : "Ça rappelle des tenues qui existent et qui doivent être portées au sein de la police nationale. Pour les femmes, que le maquillage doit être plutôt discret, y compris le vernis sur les ongles. Pour les hommes, les cheveux doivent être bien coupés, la barbe bien taillée. Tout ça peut paraître un peu décalé. On est en 2020, on n'est plus en 1940 ou en 1950. Presque tous les ans, on a une note du même type qui sort. C'est pour ça que je dis que c'est plutôt infantilisant".

"Nos collègues, qui travaillent tous les jours, et qui sont confrontés tous les jours à la violence qu'on connaît, attendent autre chose comme soutien, comme mot de la part de leur directeur que ce genre de note. Ce type de rappel au règlement est un peu hors sujet."

À écouter également dans ce journal

Coronavirus en France - Un conseil de Défense ce matin à l'Elysée face à une épidémie qui n'a vraiment pas dit son dernier mot : plus de 1.000 cas en 24h, et la tendance s'accélère de jour en jour. Il y a comme qui dirait du relâchement. Les réunions familiales ou amicales sont montrées du doigt.

À lire aussi
L'Assemblée nationale (illustration) parlement
Loi Sécurité globale : pourquoi des parlementaires dénoncent-ils la réécriture ?

Militaire tué au Mali - Un militaire français de l'opération Barkhane a été tué au Mali. Il avait 25 ans. Son véhicule blindé a percuté une voiture suicide chargée d'explosifs.

Budget 2021 - Le budget 2021 est marqué par le coronavirus. De nouvelles mesures d'urgences sont prévues avec notamment 45 milliards de soutien au tourisme, à l'aéronautique et à l'automobile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Le journal Préfecture
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants