1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h30 - Coronavirus : un deuxième funérarium d'urgence ouvre en Île-de-France
2 min de lecture

Les infos de 6h30 - Coronavirus : un deuxième funérarium d'urgence ouvre en Île-de-France

Après Rungis, un nouveau funérarium temporaire ouvre ce vendredi 17 avril à Wissous dans l'Essonne afin de faire face au grand nombre de décès dû au Covid-19 en Île-de-France.

La halle du marché de Rungis a été réquisitionnée pour faire office de funérarium pendant la crise sanitaire du coronavirus.
La halle du marché de Rungis a été réquisitionnée pour faire office de funérarium pendant la crise sanitaire du coronavirus.
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Coronavirus : un deuxième funérarium d'urgence ouvre en Île-de-France
07:27
Le journal de 6h30 du 17 avril 2020
07:27
Alice Moreno

Le nombre de décès continue de progresser en France, avec 753 décès recensés ces dernières 24 heures. Pour faire face à ce nombre de mort élevé, l'Île-de-France accueille un nouveau funérarium temporaire ce vendredi 17 avril à Wissous dans l’Essonne. C'est le deuxième site à ouvrir après celui de Rungis.


"Le dispositif de Wissous ne va pas fonctionner de la même manière que Rungis. C’est une parenthèse sanitaire," affirme Jean Ruellan, directeur marketing et développement du groupe OGF et gestionnaire du site. Les défunts seront "accueillis en cercueil fermé pour quelques jours entre le jour de la fermeture du cercueil et le jour des obsèques," précise-t-il.

L’ouverture exceptionnelle de ce site après Rungis a été prévu afin de faire face à l’afflux de décès dus au Covid-19 en Île-de-France. "Les délais dans la région font qu’il y a plusieurs jours d’attente et c’est donc à cet effet que le site de Wissous va être utilisé," explique Jean Ruellan.

Et bien que les familles ne peuvent se rendre sur le site, ces dernières peuvent tout de même se recueillir auprès de leur proche défunt avant son arrivée sur le site assure le directeur marketing d’OGF. Les obsèques peuvent également se vivre en famille.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Décès - Le chanteur Christophe est mort à 74 ans, a-t-on appris dans la nuit de jeudi à vendredi. Sa famille a confirmé la triste nouvelle, sans évoquer le coronavirus. Hospitalisé fin mars à Paris en réanimation pour "insuffisance respiratoire", puis hospitalisé à Brest et placé sous sédation profonde, le chanteur est décédé des suites "d'un emphysème", a annoncé sa famille dans un communiqué.

États-Unis - Le président américain Donald Trump a estimé jeudi 16 avril qu'il était temps de faire "redémarrer l'Amérique". Alors que le coronavirus frappe de plein fouet le pays, avec près de 32.000 morts, le président évoque déjà le déconfinement et précise qu’il compte procéder en trois étapes.

Économie - Sur le front économique, Bruno Le Maire reçoit ce vendredi 17 avril les professionnels de l’hôtellerie, de la restauration, secteurs frappés de plein fouet par la crise du coronavirus. 40 à 50.000 entreprises pourraient faire faillite selon l’UMIH, principal syndicat du secteur, qui réclame l’annulation des charges fiscales et sociales et de l’impôt sur les sociétés pour 2020.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/