1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h - Grève du 7 mars : dans les raffineries on assume l'objectif de créer la pénurie de carburants
2 min de lecture

Les infos de 6h - Grève du 7 mars : dans les raffineries on assume l'objectif de créer la pénurie de carburants

De nombreux secteurs sont en grève ce mardi contre la réforme des retraites, à l'image des raffineries, bloquées à l'appel de la CGT.

L'entrée de la raffinerie de Fos-sur-Mer le 13 octobre 2022
L'entrée de la raffinerie de Fos-sur-Mer le 13 octobre 2022
Crédit : Etienne Baudu
Les infos de 6h - Grève du 7 mars : les raffineries déjà à l'arrêt
00:08:57
Le journal RTL de 6h du 07 mars 2023
00:08:57
Etienne Baudu - édité par Guillaume Dosda

À la raffinerie Total de la Mède dans les Bouches-du-Rhône, depuis lundi soir, plus aucun camion citerne ne sort. Plus d'expédition de produits non plus via les pipelines, ou par rail. Et c'est la même chose pour les trois raffineries du pourtour de l'étang de Berre : Petroineos Lavera, et Esso à Fos-sur-Mer.

Les complexes pétrochimiques, adossés à ces raffineries, sont, eux aussi, touchés. Et l'objectif est clair : bloquer le secteur et engager un bras de fer avec le gouvernement, comme l'explique Emmanuel Lépine, le patron CGT de la Fédération des industries chimiques : "Ce qu'il faut maintenant, c'est changer de braquet. Puisque le gouvernement n'entend pas la rue, il faut qu'il entende le couinement des actionnaires des entreprises. C'est ce qu'on va essayer de lui faire comprendre. C'est-à-dire que quand on arrête le travail, l'économie s'arrête. Et du coup, le patronat, il va toquer à la porte du gouvernement pour dire 'stop' avec cette réforme."

Et le mouvement semble suivi. Ce mardi matin, au changement de quart, à cinq heures, il y a 80 % de grévistes chez Petroineos, avec un objectif clairement assumé : créer la pénurie de carburants. L'opinion est avec nous, affirment à l'unisson les syndicats.

À écouter également dans un journal

Grève du 7 mars - 250 manifestations sont attendues à travers la France. Selon notre sondage, 72 % des Français soutiennent encore le mouvement. 41 % estiment que la réforme n'est pas compréhensible.

À lire aussi

Précarité menstruelle - Élisabeth Borne a annoncé le remboursement des culottes de règles et des coupes menstruelles à partir de l'année prochaine, pour les moins de 25 ans, quand ces protections sont achetées en pharmacie, sans ordonnance.

Paris Saint-GermainFin de saison pour l'attaquant brésilien Neymar. Le joueur doit se faire opérer de la cheville. Ce mercredi, le PSG affronte le Bayern Munich, en huitième de finale retour de Ligue des champions.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualit