1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Coronavirus en Martinique : les soignants demandent plus de moyens
2 min de lecture

Les infos de 5h - Coronavirus en Martinique : les soignants demandent plus de moyens

Sur l'île antillaise, la vaccination atteint faiblement les 21%, soit trois fois moins que la moyenne nationale.

Le CHU de Fort-de-France (illustration).
Le CHU de Fort-de-France (illustration).
Crédit : Lionel CHAMOISEAU / AFP
Les infos de 5h - Coronavirus en Martinique : les soignants demandent plus de moyens
04:11
Le journal RTL du 13 août 2021
04:11
Sina Mir - édité par Marie Gingault

"La situation sanitaire est sans commune mesure avec ce que nous avons pu voir au cours des vagues précédentes", a déclaré Olivier Véran depuis la Martinique, où la situation sanitaire fait craindre le pire. Hier, le ministre de la Santé et son collègue des Outre-mer, Sébastien Lecornu, ont visité l'hôpital de Fort-de-France, tandis que sur l'île la vaccination atteint faiblement les 21%, soit trois fois moins que la moyenne nationale. Une visible comme pour éteindre les doutes, avec en toile de fond l'opposition à la vaccination de beaucoup d'habitants. 

En effet, la visite a commencé par la porte arrière, afin d'éviter les dizaines de personnels soignants venus crier leur ressentiment contre la gestion de la crise et contre la vaccination obligatoire jusque devant l'entrée des urgences. L'échange n'a finalement pas eu lieu, Olivier Véran se défendant d'être venu l'idée de provoquer. 

"On ne ressort pas indemne de la visite de cet hôpital. Les patients sont jeunes, très jeunes puis surtout il n'y a pas un seul patient vacciné en réanimation à l'hôpital de Fort-de-France. Je le dis très simplement : si ces personnes avaient été vaccinées, elles ne seraient pas aujourd'hui à l'hôpital, elles seraient chez elles", a assuré le ministre de la Santé. 

Un dialogue à distance avec les syndicats : "Nous avons un ministre qui est venu en sauveur de la Martinique nous apporter de la main-d'oeuvre. Effectivement, nous n'allons pas cracher dessus. Il faut du renfort, certes, mais il nous faut aussi des moyens, du matériel, ce qui manque cruellement", témoigne une soignante.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

Contrôle technique - Après l'annonce du contrôle technique pour les deux roues dès 2023, le gouvernement enclenche la marche arrière. La mesure est suspendue jusqu'à nouvel ordre pour "ne pas embêter les Français", selon l'exécutif.


Britney Spears - Victoire pour la chanteuse. Son père renonce à son rôle de tuteur. Jamie Spears contrôlait les finances de sa fille depuis 2008, après les épisodes de dépression de la chanteuse. 

Football- Ce vendredi soir débute la deuxième journée de Ligue 1 avec la rencontre entre Lorient et Monaco. Coup d'envoi à 21 heures au stade du Moustoir à Lorient. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/