1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Auto : les vieilles voitures bannies du Grand Paris
1 min de lecture

Les infos de 5h - Auto : les vieilles voitures bannies du Grand Paris

Les véhicules avec des vignettes Crit'Air 4 et supérieures, soit les plus vieux moteurs diesel et essence, ne pourront plus circuler en semaine à partir du mardi 1er juin dans la zone à faible émission du Grand Paris.

Une éco-vignette "CRIT'air" (Illustration).
Une éco-vignette "CRIT'air" (Illustration).
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Le journal RTL de 5h du 01 juin 2021
07:36
Les infos de 5h - Auto : les vieilles voitures bannies du Grand Paris
07:36
Christophe Bourroux

Depuis ce mardi, les véhicules avec des vignettes Crit'Air 4 et 5 ne pourront plus circuler la semaine en journée dans le Grand Paris. Concrètement cela veut dire qu'à partir de ce mardi 1er juin, tous les véhicules diesel de plus de 15 ans et les essences immatriculés avant 1997 seront interdits. 

Déjà appliquée dans Paris intra-muros, cette mesure va donc s'étendre à toutes les communes situées dans le périmètre de l'A86. À noter que les deux roues d'avant juillet 2004 ne pourront pas se déplacer dans cette zone. Au total, 150.000 véhicules sont concernés par cette restriction qui au fil des ans, va continuer à se durcir avant d'atteindre l'objectif de 100% de voitures propres en 2030.

Sinon gare au PV de 68 euros, même s'il n'y aura pas de sanction avant la fin de l'année. Les premiers mois en effet, les forces de l'ordre feront preuve de pédagogie. 

À écouter également dans ce journal

Tennis - La N.2 mondiale Naomi Osaka, engagée dans un bras de fer avec les organisateurs de Roland-Garros pour son refus de participer aux conférences de presse, a annoncé qu'elle se retirait du tournoi.

À lire aussi

Dordogne - Chasse à l'homme terminée en Dordogne. Terry Dupin, l'homme qui a agressé son ex-femme avant de faire feu sur son conjoint puis sur les gendarmes, a été arrêté et grièvement blessé lors de son interpellation par les gendarmes ce lundi 31 mai autour de 12h30. Il a été pris en charge par les secours.

Justice - Sept opposants au projet Cigéo d'enfouissement de déchets nucléaires sont renvoyés à partir de mardi devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, notamment pour "association de malfaiteurs", à l'issue d'une enquête aux moyens "disproportionnés" selon la défense, qui dénonce une "criminalisation de l'action politique".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/