1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Roland-Garros 2021 : Naomi Osaka annonce son retrait
1 min de lecture

Roland-Garros 2021 : Naomi Osaka annonce son retrait

La N.2 mondiale Naomi Osaka, engagée dans un bras de fer avec les organisateurs de Roland-Garros pour son refus de participer aux conférences de presse, a annoncé qu'elle se retirait du tournoi.

La Japonaise Naomi Osaka lors de l'Open d'Australie à Melbourne le 20 février 2021.
La Japonaise Naomi Osaka lors de l'Open d'Australie à Melbourne le 20 février 2021.
Crédit : PAUL CROCK / AFP
William Vuillez & AFP

Naomi Osaka va prendre du recul par rapport au tennis pendant un certain temps, a-t-elle annoncé lundi sur les réseaux sociaux, annonçant par la même occasion son retrait du tournoi de Roland-Garros qui se déroule actuellement et jusqu'au 13 juin. Face à la crise née de sa décision de ne pas donner de conférence de presse à Roland-Garros et aux menaces formulées par les quatre tournois du Grand Chelem, la N.2 mondiale a préféré dire stop.

"Salut à tous, c'est une situation que je n'avais pas imaginée ni cherchée lorsque j'ai tweeté l'autre jour. Je pense que la meilleure chose pour le tournoi, les autres joueuses et mon bien être est que je me retire (du tournoi) pour que chacun puisse se reconcentrer sur le tennis", a tweeté la Japonaise. "Je vais me retirer un certain temps des courts mais, le temps venu, je veux vraiment travailler avec le Circuit pour discuter des moyens d'améliorer les choses pour les joueurs, la presse et les fans", annonce-t-elle également.

"Nous sommes désolés et tristes pour Naomi Osaka. Le retrait de Naomi de Roland-Garros est une issue malheureuse. Nous lui souhaitons le meilleur et le plus prompt rétablissement possible et nous espérons revoir Naomi à notre tournoi l'année prochaine", a déclaré le président de la Fédération française de tennis Gilles Moretton.

Naomi Osaka avait annoncé mercredi dernier sur Twitter qu'elle ne participerait pas aux conférences de presse à Roland-Garros pour préserver sa santé mentale. Dimanche après sa victoire au premier tour, elle ne s'est effectivement pas présentée devant la presse et a été sanctionnée d'une amende de 15.000 dollars (12.300 euros). Les organisateurs des quatre tournois du Grand Chelem (Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon et US Open) avaient menacé dans un communiqué commun de l'exclure du Majeur parisien voire des trois autres si elle persistait.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/