1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Coronavirus en Martinique : des soignants venus en renfort hués à leur arrivée
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus en Martinique : des soignants venus en renfort hués à leur arrivée

Une cinquantaine de soignants venus de la Métropole a reçu de nombreuses insultes de la part d'une vingtaine d'anti-vax à leur sortie de l'aéroport du Lamentin.

Des travailleurs médicaux bénévoles avant de s'envoler pour la Martinique et la Guadeloupe? à l'aéroport d'Orly à Orly, le 20 août 2021 (image d'illustration).
Des travailleurs médicaux bénévoles avant de s'envoler pour la Martinique et la Guadeloupe? à l'aéroport d'Orly à Orly, le 20 août 2021 (image d'illustration).
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les infos de 18h - Coronavirus en Martinique : des soignants venus en renfort hués à leur arrivée
14:54
Le journal RTL de 18h du 10 septembre 2021
14:54
Agathe Landais - édité par Florine Boukhelifa

Ils ne s'attendaient probablement pas à un tel accueil. Des soignants, venus en renfort de Métropole pour gérer la vague de contaminations au coronavirus en Martinique, ont eu droit à des huées et des insultes à leur sortie de l'aéroport du Lamentin. "Vous n'êtes pas les bienvenus", "assassins", "vendus", ont-ils notamment entendu.

Après 8 heures de vol, cette cinquantaine de soignants a été accueillie sous une pluie d'insultes par une petite vingtaine de manifestants anti-vax. Ces derniers leur ont également crié "à bientôt sur les plages", sous-entendant qu'ils ne viennent sur l'île que pour y passer du bon temps. 

Le préfet et l'Agence régionale de santé ont fermement condamné les images de cet accueil, filmées par une chaîne de télévision locale, sur lesquelles les soignants tracent leur chemin rapidement, les yeux rivés au sol et l'air dépité. Ils ont aussi tenu à les remercier pour leur mobilisation.

Au total, près de 1.200 renforts sont partis en Martinique depuis cet été pour aider les soignants locaux à supporter la tension hospitalière et travailler dans des conditions très difficiles : rythme intense, manque de bras et de matériel.

À lire aussi

L'île compte encore actuellement un important nombre quotidien de contaminations. Le rejet du vaccin y est également toujours très fort. 37% des Martiniquais ont reçu une dose de vaccin, contre 73% en Métropole.

À écouter également dans ce journal

Justice - L'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn est entendue par la Cour de justice de la République vendredi 10 septembre, au sujet de la gestion de la crise du coronavirus. Elle risque une mise en examen pour "abstention de combattre un sinistre".

International - Quarante-neuf ressortissants français et membres de leurs familles ont été évacués de Kaboul. Ils feront d'abord escale au Qatar avant de rejoindre Paris à bord d'un vol affrété par le gouvernement.

Disparition - Les obsèques de Jean-Paul Belmondo se sont tenues vendredi 10 septembre, en présence d'Alain Delon, ami et rival de l'acteur disparu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/