1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - "Convoi de la liberté" : les mesures prises à Paris pour éviter un blocage de la capitale
2 min de lecture

Les infos de 18h - "Convoi de la liberté" : les mesures prises à Paris pour éviter un blocage de la capitale

Plusieurs milliers de policiers et gendarmes sont mobilisés pour éviter que les manifestants venus des quatre coins de la France ne parviennent à bloquer les rues de la capitale.

Des participants du "convoi de la liberté" au départ de Bayonne le 9 février.
Des participants du "convoi de la liberté" au départ de Bayonne le 9 février.
Crédit : GAIZKA IROZ / AFP
Le journal RTL de 18h du 11 février 2022
00:15:37
Les infos de 18h - "Convoi de la liberté" : les mesures prises à Paris pour éviter un blocage de la
00:15:37
Nicolas Burnens - édité par Benoît Leroy

Ils convergent vers Paris. Ce vendredi 11 février, plusieurs centaines de véhicules ont pris part aux "convois de la liberté", lancés après un appel sur les réseaux sociaux. Leur objectif est de rallier la capitale, même si leur manifestation a été interdite à Paris. 

"Le droit de manifester une opinion est un droit constitutionnellement garanti dans notre République. Le droit de bloquer les autres, ou d'empêcher d'aller et venir ne l'est pas", a prévenu Jean Castex ce vendredi.


7.200 policiers et gendarmes seront mobilisés sur le terrain. Ils seront en service sur l'ensemble du week-end du 12 et 13 février. Plusieurs sorties et entrées du périphérique parisien sont d'ores et déjà contrôlées, ce vendredi. Des blindés légers ont été réquisitionnés par mesure de précaution, ainsi que des engins spéciaux. Autres véhicules préparés par les autorités, des tracteurs pour démonter d'éventuelles barricades, des lanceurs d'eau. C'est le cas également pour des camions à bras hydraulique, utiles pour déplacer des véhicules qui tenteraient, par exemple, de bloquer la circulation. 

Dans ce cas précis, la préfecture de police prévient. "Les contrevenants seront interpellés et verbalisés." Il risque jusqu'à deux ans de prison et 4.500 euros d'amende. Celle-ci peut même être de 7.500 euros en cas de participation à une manifestation interdite. 

A écouter également dans votre journal

À écouter aussi

Coronavirus - Le gouvernement a annoncé vendredi 11 février une série d'allégements des protocoles sanitaires. Le port du masque ne sera plus obligatoire dès le 28 février prochain dans les établissements soumis au passe vaccinal.

Justice - Une femme a été condamnée à 12 années de réclusion criminelle dans le Val-d'Oise après le meurtre de son compagnon. La femme de 32 ans a été reconnue coupable d'avoir porté au moins un coup de couteau au niveau du cou à l'issue d'une dispute avec son mari.

Sciences - Grâce à l'Intelligence artificielle, des chercheurs ont mis au point un test salivaire qui permet de diagnostiquer avec fiabilité et rapidité les femmes atteintes d'endométriose. Une révolution, car ce test peut être réalisé chez soi et envoyé ensuite dans un laboratoire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/