2 min de lecture Justice

Les infos de 18h - Affaire des "écoutes" : des avocats en colère après avoir été espionnés par le parquet

Selon les révélations faites mercredi 24 juin, plusieurs avocats ont été mis sur écoute par le parquet national financier dans le cadre de la recherche d'une éventuelle taupe dans l'affaire dite des "écoutes". Parmi eux : Éric Dupond-Moretti.

>
Les infos de 18h - Affaire des "écoutes" : des avocats en colère après avoir été espionnés par le pa Crédit Image : ERIC CABANIS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et Thomas Prouteau

Les ténors du barreau parisien ont été surveillés pendant des mois, à leur insu. C'est l'affaire dans l'affaire Sarkozy et une information révélée par nos confrères du Point. Les policiers ont épluché les fadettes (relevés téléphoniques) de plusieurs avocats réputés, comme Éric Dupond-Moretti ou Jean Veil. L'objectif était de trouver la taupe, la personne qui a informé l'ancien président qu'il était écouté sur la ligne "Paul Bismuth".

Si on prend le cas de Jean Veil, le parquet national financier a demandé aux policiers de l’office anti-corruption de repérer tous les téléphones ayant borné au moins une heure à proximité de son cabinet le jour où une taupe est soupçonnée d’avoir informé Nicolas Sarkozy. Tout cela pour un SMS envoyé par un membre du cabinet Veil à l’avocat de Nicolas Sarkozy. Pour le même type de raison, les factures téléphoniques d’Éric Dupond-Moretti ont été épluchées sur une période de 15 jours. Le parquet national financier soupçonnait un grand avocat d’avoir eu l’information par un magistrat.

L’enquête a duré 5 ans entre 2014 et 2019 et à l’arrivée : rien, classement sans suite. Selon la porte-parole du parquet national financier, analyser des fadettes de grands avocats, ne requiert pas d’autorisation spéciale. Sur le fond, ce qui est dénoncé par Nicolas Sarkozy, c’est que l’enquête préliminaire a été menée dans le plus grand secret, en parallèle de l’instruction des juges sur l’affaire Paul Bismuth pour laquelle l’ancien chef de l’État doit être jugé en novembre et elle n’a jamais été versée au dossier principal alors que selon l’avocate actuelle, elle dédouane en partie Nicolas Sarkozy puisqu’aucune taupe n’a été découverte.

Ce soir Nicolas Sarkozy dénonce une "invraisemblable accumulation de manquements et de dysfonctionnements"... "Je n'exprime qu'une seule demande" écrit l'ancien président sur Twitter: "Le respect de l'État de droit".

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
La Dépakine est au cœur d'un scandale pharmaceutique justice
Affaire de la Dépakine : Sanofi mis en examen pour "homicides involontaires"

Rhône - Un petit garçon a été renversé à Vaux-en-Velin lors d’un rodéo à moto dans la banlieue lyonnaise. Il souffre d’une hémorragie cérébrale et est entre la vie et la mort, placé en coma artificiel. Le conducteur de la moto qui a pris la fuite, est activement recherché.

Sidaction - Prévu début avril, le Sidaction va se dérouler le 25 juin sur France 2 et alerte sur les jeunes qui "ne connaissent pas grand-chose" au sida et se croient "invincibles". Ces mêmes jeunes auraient encore beaucoup de fausses croyances concernant la contamination au VIH.

Coronavirus - Le Texas est submergé pas les nouvelles contaminations au coronavirus avec 97% des lits de réanimation qui sont occupés à Houston. Les autorités demandent désormais aux citoyens de porter un masque et de rester chez eux mais ce port du masque est mal accepté par certains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Avocat Affaire Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants